sympatico-finances

« Tramway aérien à Laval | Accueil | 25 milliards $ de profits pour les banques canadiennes »

Empires économiques : entre apogée et déclin

Les médias et le succès poussent certains pays et secteurs économiques à en concurrencer d’autres, et même à  les dépasser à long terme.

Depuis toujours, des empires politiques et économiques naissent et d’autres disparaissent ou faiblissent. C’est l’histoire de l’humanité.

Dans le monde moderne d’après la deuxième guerre, l’économie et la finance ont joué un rôle plus important que la politique. Nous entrons dans une nouvelle ère où de sont plus la finance, les créanciers, les spéculateurs et les agences de notations qui dominent beaucoup le monde et la vie de tous.

Les puissances économiques évoluent rapidement. La puissance économique américaine, consolidée après la seconde guerre, a atteint son apogée au plus tard en 2007. Le déclin de cette puissance économique a débuté il y a plus de 14 ans.  Le PNB américain représente aujourd’hui 19% de l’économie mondiale par rapport à 24% en 1998. La portion des pays de la zone euro est passée de 19% il y a 14 ans à 13% aujourd’hui, selon le FMI.

L’importance des bourses évoluent aussi rapidement. La bourse japonaise qui représentait 40% de la capitalisation boursière, au sommet d’un empire économique en 1979, représente maintenant moins de 10%.

Les empires des secteurs économiques connaissent également leur apogée et leur déclin. La bulle techno a propulsé leur valeur avec la bourse Nasdaq jusqu’à 5000 points, alors qu’ils sont à 2853 actuellement, 11 ans plus tard.

Aujourd’hui le secteur technologie est en bonne santé financière et se transige à des ratios d’évaluation normaux.  Le secteur financier a été surreprésenté dans l’économie américaine avec l’éclatement de la crise financière. C’est au tour des matériaux et de l’énergie de prendre de l’importance. 

Pendant que des puissances économiques jouissent de leur succès et s’assoient sur leurs acquis, d’autres travaillent avec acharnement afin de pouvoir concurrencer des économies devenues moins solides ou artificiellement gonflée.

Qu’en pensez-vous?

P.S: Suite à la demande de plusieurs lecteurs et pour maintenir une bonne qualité d’échange, tout commentaire contenant des propos hors sujet, de la publicité ou des attaques personnelles contre l’auteur ou les commentateurs risque d’être supprimé.
SVP, ne cliquez qu'une fois pour envoyer un commentaire sur le sujet de la chronique. Merci!

William André Nadeau
Gestionnaire de portefeuille
www.orientationfinance.com

 

Commentaires (111)

1

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 6:36 PM le 02.12.2011

http://risal.collectifs.net/spip.php?mot120
http://www.lepoint.fr/economie/les-brics-en-quete-d-un-nouvel-ordre-mondial-14-04-2011-1319593_28.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cor%C3%A9e
http://www.facebook.com/note.php?note_id=270834032950057

2

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 6:41 PM le 02.12.2011

profits records des banques
http://argent.canoe.ca/lca/bourse/canada/archives/2011/12/20111202-070232.html
http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2011/12/20111202-085739.html

3

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 6:52 PM le 02.12.2011

« plus la finance, les créanciers, les spéculateurs et les agences de notations qui dominent beaucoup le monde et la vie de tous. » Citation du commentaire de départ de cette semaine… Mais qui sont ceux qui se cachent derrière ces dénominations ? Autrement dit, qui mène le monde aujourd`hui ?
Mis à part les écolos, les « Occupy Wall Street » du monde entier, le bon peuple pris avec les problèmes essentiels de leur quotidien, qui sont les vrais dirigeants « bons penseurs » de notre ère contemporaine ?
1) Les grands financiers de ce monde : Rockefeller, Rothschild, Béatrix des Pays-Bas, J.P.Morgan Chase , Goldman Sachs, Berkshire Hathaway , Moody`s, Standard & Poor`s, Fitch, Ernst and Young, Dagong Global Credit Rating (Chine), les Buffet, Gates et Desmarais et tous les intérêts particuliers des grandes banques du monde, ce sont eux qui contrôlent le tout ! Vérifier la liste des participants aux différentes conférences du Groupe Bilderberg! On ne peut inventer ces réunions au sommet, il y a des photos, des vidéos et des articles de journalistes indépendants qui en ont infiltré quelques unes !
2) Ensuite, il y a leurs délégués organisateurs, Victor Halberstadt, Pays-Bas (ancien secrétaire général honoraire des réunions Bilderberg, Hoffman (LinkedIn), Hughes (Facebook), Klaus Kleifeld (Alcoa), Henry A. Kissinger (ex-secrétaire d`état USA et supporter de la «C.I.A. », Mundie (Microsoft), Schmidt (Google), Rasmussen (OTAN), Bill Gates (Microsoft et IBM), en plus des représentants d`Autriche, Espagne, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Norvège, Portugal, Suède, Suisse et la liste continue…
3) Toutes les organisations qui supportent ces activités financières parallèles, Skulls and Bones, Bohemian Club, FMI, Club Le Siècle (Paris), CIA, FBI, NSA, INTERPOL, ONU, OMS, Commission Trilatérale, Club de Rome, OMC, OCDE, BCE, la Commission Européenne, les mafias, Aspen Institute, la Table Ronde Européenne, toutes les grandes banques centrales d`Europe, etc…
C`est presque étourdissant à suivre…R.D. 2010

4

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 7:04 PM le 02.12.2011

P.S.: Facebook, Wikipedia, Quebecor Media (Argent, LCN, TVA, etc..), Washington Post, The Economist, New York Times, Wall Street Journal, Amazon.com, Google, et encore bien d`autres sont des médias contrôlés qui ne laissent filtrer que ce que l`on veut bien que l`on sache !!! R.D.2010

5

Commentaire de Pier DeBonnefoi
Laissé à 8:23 PM le 02.12.2011

4 commentaires insipides.

Je suis d'avis que le contrôle de l'économie ne se passe plus aux USA ni au Japon. Y a tellement d'autres endroits qu'on ne parle jamais comme la Russie, qu'il y a de plus en plus de riches, l'Inde qui se développe, le Brézil et ses voisins et aussi la Chine.

Si M. Nadeau dit vrai: Le Canada va profiter des richesses de ses matières premières comme les métaux et devenir très puissant à moyen terme. D'ou l'on voit le Québec avec son plan Nord de J-Charest qui donne aux investisseurs étrangers comme la Chine nos droits miniers et qu'au final on restera ultra pauvre.

6

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 9:19 PM le 02.12.2011

Par son économie, la Russie se distingue par quatre caractéristiques majeures :
1. L'économie russe est une économie de transition ou du moins dont la transition s'achève, et qui reste encore marquée par son héritage soviétique ;
2. Elle tend vers l'économie de rente, s'étant majoritairement repliée sur l'exploitation des ressources naturelles (pétrole, gaz naturel et divers métaux) suite à l'effondrement de la production industrielle depuis la chute de l'URSS. Ceci avec les conséquences politiques et sociales qu'engendrent en général la prédominance de ces secteurs (corruption, inégalités) ;
3. C'est une économie qui souffre d'un vieillissement de sa population, du fait de déséquilibres démographiques apparus dès la fin de l'époque soviétique ;
4. C'est enfin une économie où l'État a joué et joue toujours un rôle majeur - qu'il s'agisse du contrôle des principales entreprises du pays ou de la place préoccupante de la corruption (La Russie se place en 154e position, sur 178 territoires, sur la liste de la perception de la corruption par pays en 2010).
Partenaires commerciaux : Chine, Union Européenne, Allemagne. Italie et France; elle est aussi le principal fournisseur d`énergie de l`Europe…Possiblement le principal concurrent du Canada sur l`aluminium (plus de 4 G$) par la compagnie Rousal en 2001 et ça augmente toujours…
1ere partie, R.D.2010 Insipide peut-être mais ce sont les faits!!!

7

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 9:21 PM le 02.12.2011

China :: 3 « 2e pays le plus riche mais 3e puissance économique du monde.

RANK COUNTRY GDP (PURCHASING POWER PARITY) DATE OF INFORMATION

1 European Union
$ 14,820,000,000,000 2010 est.

2 United States
$ 14,660,000,000,000 2010 est.

3 China
$ 10,090,000,000,000 2010 est.

4 Japan
$ 4,310,000,000,000 2010 est.

5 India
$ 4,060,000,000,000 2010 est.

6 Germany
$ 2,940,000,000,000 2010 est.

7 Russia
$ 2,223,000,000,000 2010 est.

8 United Kingdom
$ 2,173,000,000,000 2010 est.

9 Brazil
$ 2,172,000,000,000 2010 est.

10 France
$ 2,145,000,000,000 2010 est.

11 Italy
$ 1,774,000,000,000 2010 est.

12 Mexico
$ 1,567,000,000,000 2010 est.

2e partie, R.D.2010 ref. The World Factbook, C.I.A....

8

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 9:48 PM le 02.12.2011

Inde : Un pays où l'agriculture fournit encore près des deux tiers des emplois, il n'est pas étonnant que la productivité des systèmes agricoles soit un facteur essentiel pour expliquer les densités rurales; pour une large part, il en va de même de la localisation des villes.(Planète Asie)
PIB - composition par secteur : agriculture : 25% industrie : 26% services : 49% (2001)
L'économie de l'Inde était, en 2007, la 12e mondiale en dollars courants avec un produit intérieur brut (PIB) de 1 171 Mds de $, soit 2,15% du PIB mondial, qui ne se traduit cependant que par un revenu par habitant de 950 $. Le PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat (PPA) était en 2007 de 2 740 $. Ainsi en PPA, le PIB total de l'Inde passe au 4e rang mondial, après les États-Unis, la Chine et le Japon avec un PIB de 3 083 Mds $
Réf. CIA, World Factbook 2002, Wikipedia (Portail de l`Inde)

L’ouverture du marché indien pour la vente de détail était attendue depuis longtemps par des géants de la distribution comme Wal-Mart, Tesco ou encore le français Carrefour (numéro deux mondial), déjà implantés en Inde mais autorisés jusqu'à présent à vendre uniquement en gros. Wal-Mart a déjà ouvert deux magasins de gros en Inde et compte en ouvrir au moins 10 autres dans les prochaines années. Carrefour, qui lorgne le marché indien depuis plusieurs années déjà, a ouvert son premier magasin à New Delhi en décembre dernier (2010), réservé aux professionnels de la restauration et aux petits commerçants.
L’arrivée de grands groupes étrangers de distribution fait polémique en Inde, où les grands supermarchés sont quasiment inexistants, y compris dans les villes. Ceux qui s’opposent à cette libéralisation du marché affirment qu’elle signera l’arrêt de mort des petits commerçants et que les prix des produits versés aux agriculteurs chuteront. Ceux en faveur de l’entrée des multinationales affirment de leur côté que la compétition augmentera, faisant à la fois augmenter la qualité des produits et chuter les prix des produits alimentaires, frappés par une inflation forte depuis deux ans.(Aujourd`hui, L`Inde, 25.11.2011)
Comme en Chine, c’est la politique sociale qui constitue le plus grand handicap à une véritable croissance.
Pour accéder au titre de puissance mondiale, l’Inde devra relever de nombreux défis et résoudre de nombreux problèmes :
• Trop grande diversité linguistique
• Relations conflictuelles entre hindous et musulmans
• Forte dépendance pour les matières premières et énergétiques
• Poids énorme de la pauvreté
• Relations conflictuelles avec plusieurs pays frontaliers dont notamment la Chine et le Pakistan. (Réf. Terra Nova.Dinosoria.com, 2003)


Comme en Chine, c’est la politique sociale qui constitue le plus grand handicap à une véritable croissance.Pour accéder au titre de puissance mondiale, l’Inde devra relever de nombreux défis et résoudre de nombreux problèmes :

Trop grande diversité linguistique
Relations conflictuelles entre hindous et musulmans
Forte dépendance pour les matières premières et énergétiques
Poids énorme de la pauvreté
Relations conflictuelles avec plusieurs pays frontaliers dont notamment la Chine et le Pakistan R.D.2010


9

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 9:49 PM le 02.12.2011

Désolé pour le bégaiement du dernier paragraphe, R.D.2010

10

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 10:24 PM le 02.12.2011

Brésil : (réf. : www.abc-latina.com/brésil/économie)
Actuellement, après la crise des marchés asiatiques en 1998, le Brésil tente de réduire, avec le FMI, ses difficultés économiques et financières à court et à moyen terme.
Les principaux partenaires commerciaux du Brésil sont les États-Unis, le Japon, l'Allemagne et les pays membres du MERCOSUR (Bolivie, Paraguay, Uruguay, Pérou, Équateur, Argentine, Vénézuela, Chili, Colombie).
Le secteur agricole emploie la majeure partie de la population et le pays est le deuxième exportateur mondial de matières premières agricoles. Les secteurs industriel, minier et de transformation sont assez développés et contribuent amplement à l'économie du pays. Le Brésil dispose également de grandes ressources minérales et de gisements de pétrole situés à l'intérieur du pays. Le Brésil est la huitième économie mondiale avec un PIB de 2 180 milliards de dollars en 2010 (Total GDP 2010, Banque mondiale).
Principaux produits exportés :
minerai de fer, soja, jus d’orange, chaussures, café, véhicule à moteur, pièces détachées…
Principaux produits importés :
pétrole brut, biens d’équipements, produits chimiques, produits alimentaire, charbon…
Donc, notez bien que l`économie dépend des autres grandes puissance économiques…R.D.2010

11

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 10:35 PM le 02.12.2011

Russie, Chine, Inde, Brésil, en regardant ces économies, on se rend vite compte que les pricipaux clients sont aux É.U., Union Européenne, Canada, Amérique du Sud, un peu en Afrique et en Israël. Les gros bailleurs de fonds sont de riches financiers américains et ce qu`il faut distinguer, c`est que ces financiers, ce n`est pas les É.-U. et son économie. Les É.-U. dépendent eux-aussi de ces mêmes requins. Mince nuande mais qui a toute son importance quand on veut se faire un portrait exact de l`économie mondiale. Il ne faut pas sauter trop vite aux conclusions car tous les pays émergents passeront dans le tordeur de ces mêmes individus...R.D.2010 Insipide mais vrai !

12

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 10:43 PM le 02.12.2011

Le portrait global nous montre que les variations (apogée et déclin) changent de nationalité mais les banques derrière, sont toujours les mêmes. On vide un peu des richesses de chaque pays puis on passe à un autre. Le Canada n`y échappe pas (sables bitumineux et oléoduc Keystone XL), (territoires miniers du Nord du Québec et du Manitoba), etc... C`est un pensez-y bien !!! R.D.2010

13

Commentaire de André
Laissé à 8:23 AM le 03.12.2011

Comms. RD 2010.
Yes! carte sur table, chiffre à l'appui,vous ne parler pas à travers votre chapeau.
J'ai du sortir mon dictionnaire Larousse edit. 1977 pour le mot insipide. Un mot beaucoup plus savoureux: INSI-soit-t-il.ou INSI-nous sommes.

14

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 8:37 AM le 03.12.2011

Pier de bonne fois qualifie les comm sans les vérifier, s'il était allé voir le 2ième lien du premier commentaire il se seraient rendu compte qu'il n'amène rien de nouveau au sujet.

15

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 8:43 AM le 03.12.2011

La Russie ne roule pas sur la carte de crédit et dépend moins des importation et exportation que les autres. Vaut mieux avoir un char payé, une terre pour se nourrir et une maison payé en temps de crise que de rouler en char de luxe, vivre dans un manoir et devoir sa chemise.
Au vu des autres on a l'air moins riche mais on est plus solide et moins dépendant.
Je te gage la Russie va prêter aux endettés(européens) quand ils perdront leur côte de crédit.

16

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 8:47 AM le 03.12.2011

http://www.ecoinfosmonde.com/2011/09/russie-economie-pour-poutine-le-budget.html
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=RUS&codeTheme=7&codeStat=NE.RSB.GNFS.ZS
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_dette_publique

17

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 10:15 AM le 03.12.2011

La récession russe , en 2009, ne tient pas seulement à la chute des cours du pétrole de l`Oural. Certains pans de l'économie russe, très endettés, se sont retrouvés asphyxiés par la crise du crédit. « Ni les banques, ni les sociétés n'avaient de quoi financer les investissements», explique George Sokoloff, conseiller auprès du Cepii. «Elles ont dû faire appel massivement aux marchés internationaux.» Près de 437 milliards de dollars avaient été levés à l'étranger.
Surtout, «les oligarques étaient très endettés», relève Mattieu Belondrade, gérant chez Natixis. «Ils ont souscrit des emprunts ayant pour contrepartie les actions de leurs propres sociétés. Lorsque les cours se sont effondrés, ils ont été pris au piège.»
ET L`ON DIT QUE LA RUSSIE NE MARCHE PAS À CRÉDIT !!! (référence : Le Figaro.fr/Économie, 2 fév.2010) Ces yo-yo économiques ont plusieurs causes, la principale d'entre elles étant la dépendance de l'économie russe au pétrole, selon le président russe Dimitri Medvedev.
Si l’Union européenne est, de loin, le premier partenaire économique de la Russie, cette dernière est aussi un partenaire important pour l’UE et, surtout, son premier fournisseur d’énergie. Le dialogue énergétique est donc central dans les échanges économiques russo-européens. Mais il les transcende largement, tant l’énergie est un enjeu stratégique entre ces partenaires ; de fait, le dialogue énergétique Russie-UE est autant, si ce n’est plus, politique qu’économique.
La Russie est le premier producteur mondial de gaz et le deuxième producteur de pétrole (derrière l’Arabie saoudite). Selon les estimations, elle détiendrait entre 7,5 et 15 % des réserves mondiales de pétrole, et 27 à 40 % de celles de gaz. Elle apparaît donc comme un fournisseur incontournable pour une Europe moins bien lotie, et qui souhaite sortir de sa dépendance à l’égard de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).En 2003, la Russie a dirigé vers l’UE 58 % de ses exportations de pétrole et 65 % de ses ventes de gaz. www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/europe-russie/partenariat-energetique.shtml... Si c`est pas de dépendance économique, je me demande e que c`est ?
R.D.2010

18

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 11:26 AM le 03.12.2011

Les institutions financières chinoises sont aujourd’hui généralement plus fortes et mieux réglementées qu’il y a quelques années et le secteur financier s’ouvre petit à petit. Cependant, d’autres réformes sont nécessaires, y compris la hausse des plafonds d’investissement étranger dans ce secteur, l’expansion du marché des obligations de société, la création d’un système formel d’assurance des dépôts pour les banques commerciales et le renforcement de la capacité de surveillance. De plus, il faut rester vigilant si l’on veut éviter une accumulation de prêts risquant d’être sous performants. (Étude économique de la Chine 2010, OCDE)
Grande puissance ou superpuissance ?
Économiquement, la Chine est de la taille d'une grande puissance européenne. Le Bureau national des statistiques de Pékin a publié en décembre 2005 une nouvelle estimation du P.I.B. qui résultait d'un recensement économique national plus complet que les précédents. Dans ce nouveau périmètre, le montant du P.I.B. en 2004 est 17 p. 100 plus grand que dans les précédents calculs. En 2004, le P.I.B. de la Chine converti en dollars au taux de change de 8,1 yuans pour un dollar des États-Unis représente 5 p. 100 du P.I.B. mondial, ce qui la place au sixième rang juste après la France. En 2006, elle dépassera le Royaume-Uni (qui est au quatrième rang), mais sera encore loin derrière le Japon (11 p. 100) et les États-Unis (26 p. 100). Malgré leurs pressions réitérées depuis 2007, les États-Unis et l’Union européenne n’ont jamais obtenu de Pékin une réévaluation du yuan.( www.universalis.fr/encyclopedie/chine-economie/3-une-nouvelle-grande-puissance).
En 2010, la Chine a surclassé le Japon et elle talonne de près les É.-U.. Certains économistes estiment même qu`elle les rattrapera entre 2020 et 2030. Mais la Chine est ralentie par ses politiques économiques et sociales internes, son principal obstacle à la croissance, selon l`OCDE. En date d`aujourdh`hui, le yuan chinois s`est ajusté à la hausse car $1.00 US = 6.3482 yuans chinois. L`économie chinoise s`occidentalise peu à peu.
R.D.2010

19

Commentaire de André
Laissé à 11:48 AM le 03.12.2011

En 2008, il y as eu la Bourse avec leurs bandits a cravate,le prix du brut a monté
en flèche,tout s'en est suivis; Transport de marchandises,la marchandise elle-meme,
tout a quasi doublé dans un cours laps de temps,rien ne s'arrete depuis.Mr.Nadeau a raison quand il cite;''des empires politiques/economiques naissent et disparaissent
et d'autres disparaissent ou faiblissent.Combien de temps l.Empire des Bilderberger
vas t-il survivre?

20

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 12:03 PM le 03.12.2011

Il y en a un qui sait comment aller consulter un lien de lire. Dommage que ce ne soit pas le cas de tous, ils pourrait s'apercevoir que les infos apportés sont ce retrouvent dans les liens sités avant.

21

Commentaire de André
Laissé à 12:29 PM le 03.12.2011

Le Québec est venu proche de signer une entente avec la Russie concernant le gaz de shiste.Qu'en est-t-il advenu? Est-ce que le Canada (Harper) aurait pu faire achopper cette entente? Faire affaire avec la Russie ne serait-elle pas une bonne chose pour nous tous ? Je ne vois aucun lien cités sur se sites avant que je cite ceci sur se site!

22

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 1:09 PM le 03.12.2011

Le Québec a ses réserves de gaz naturel (schiste) mais pour des raisons environnementales évidentes, il est très peu probable que l`on en fasse l`exploitation et le volume disponible serait insignifiant pour le marché mondial, donc destiné à la consommation québécoise, de toute façon. La Russie peut dormir tranquille, étant le pays exportateur principal pour l`Union Européenne. Une seule infrastructure de transport gazier est prévue à partur de Russie pour l`Amérique du nord et c`est par la voie du Nord, le détroit de Béring et l` Alaska. Mais avant que ce gazoduc ne soit construit, la Russie devra avoir des engagements fermes de la part des É.-U. , pour ce marché. Car ça coûte la peau des fesses, des milliers de km de pipeline en plus du fameux tunnel de 80km du détroit de Béring. Donc, c`est pas demain la veille ! Une entente Québec-Russie ? Je ne vois pas ! Je n`y vois aucun avantage pour l`un comme pour l`autre. Le Québec veut utiliser des énergies vertes, renouvelables. La Russie a déjà son marché principal en Europe. Harper n`a rien à bloquer de ce côté puisqu`il veut ouvrir le marché canadien vers les É.-U. Il cherche à tout prix des débouchés pour les combustibles fossiles de l`Alberta. De plus, des gazoducs existent déjà, en direction de l`est du pays, i.e. l`Ontario, le Québec et les Maritimes. Gaz Métro en est un exemple. R.D.2010

23

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 1:38 PM le 03.12.2011

@ André...A quoi servira la haute technologie quand on sombre dans un nouvel âge des ténèbres? Car c’est bien vers cela que les insiders ont décidé de nous embarquer avec leur bonne “crise majeure” (David Rockefeller 1994) et ce scénario qui permet de réaliser la prophétie du baron Edmond de Rothschild : “Le verrou qui doit sauter à présent, c’est la nation !” (1970).
Le 15 août 1971, Nixon suspend la convertibilité du dollar en or et décide de faire du dollar une monnaie flottante. Le monde entier est frappé de stupeur. Le monde des taux de changes fixes est mort. Dorénavant, la valeur du dollar va changer tous les matins. L’offre et la demande de chacune des monnaies sur le marché mondial déterminent désormais les prix.
Le 15 août 2011… ? Les É.-U. voient leur monnaie malmenée sur le marché mondial, mais les Bilderberg l`avait prévu ! Il ne reste que 2 adversaires à affronter…1) La Chine, mais celle-ci envoie des « représentants-étudiants » aux conférences Bilderberg car l`économie communiste, ce n`est pas l`économie de marché vers laquelle tend la Chine Moderne. 2) La Russie, mais avec sa population vieillissante et ses infrastructures à refaire, la Russie, n `en déplaise à M. Poutine, ce n`est plus la superpuissance de l`après-guerre froide. Son économie dépendante des exportations vers l`Europe, la compétition du Moyen-Orient, les réticences de ses voisins (Ukraine, Biélorussie, Tchétchénie), sont autant d`obstacles vers une indépendance financière solide.R.D.2010 Malheureusement, je crois que ce groupe élitique est là pour rester!!!

24

Commentaire de Retraité déterminé 2010
Laissé à 7:35 PM le 03.12.2011

« Les médias et le succès poussent certains pays et secteurs économiques à en concurrencer d’autres, et même à les dépasser à long terme. Pendant que des puissances économiques jouissent de leur succès et s’assoient sur leurs acquis, d’autres travaillent avec acharnement afin de pouvoir concurrencer des économies devenues moins solides ou artificiellement gonflée. »

Mais c`est toujours selon leurs moyens et le financement possible. Personne ne peut y arriver seul ! «Mais est-ce véritablement le cas ? » Les médias contrôlés et le succès orchestré, la concurrence est à toutes fins pratiques, déjà planifiée… Les musiciens sont en compétition, selon leur origine, mais les chefs d`orchestres sont toujours les mêmes!!! R.D. »2010

25

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 8:49 PM le 03.12.2011

com 5,
Commentaire insipide.

La politique fédéral Canadienne depuis Trudeau jusqu'à maintenant a un nom. Le Desmaraislisme !! C'est Paul Desmarais qui manipule la politique fédérale depuis + de 20 ans.

De tous les pays, il y a un indicateur qui ne ment pas et d'ou on peut prévoir facilement une montée ou une descente de l'économie du pays en question. Et j'ai nommé: la Balance Économique ou l'Import-Export.
Bref, un pays qui importe moins qu'il n'exporte sera TOUJOURS gagnant ! Mais certain (comme Nadeau) croit que pour contrer une ''descente'' le pays devrait exporter d'avantage. Je dis que c'est Faux !! Le premier moyen pour un pays de s'enrichir est de ne PAS dépendre d'un autre pays.

La mondialisation a créé ces débalancements économiques, et tous les pays qui sont dans le trous (nommez-les) on une Balance Économique déficitaire ! Si chaque pays s'efforcerait de fabriquer chez-lui tout ce qui peut se fabriquer et que de n'importer ce dont il ne peut pas produire, chaque pays (OUI CHAQUE PAYS !!) serait avantagé à long terme. Mais la mondialisation (plan de l'Élite) a chambardé toute la logique et le gros bons-sens de ce que devrait être un vrai commerce mondial.

26

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 9:08 PM le 03.12.2011

''Le portrait global nous montre que les variations (apogée et déclin) changent de nationalité mais les banques derrière, sont toujours les mêmes.''

Bien dit !

Lors de la guerre de sécession, la banque Rothschild de Londres finança les États du Nord, celle de Paris, les États du Nord. Résultat: les Rothschild vainqueurs et les américains du sud et du nord vaincus. C'est qui l'cave ?

27

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 9:28 PM le 03.12.2011

... celle de Paris, les États du Sud. :-)

28

Commentaire de André
Laissé à 10:06 PM le 03.12.2011

Comm23RD2010. En tout respect de votre opinion. Vous citez:dans un nouvel ages des ténébres.l,age des ténèbres est dévolues et terminé en se qui me concerne.
Pour moi se qui s'annoncent c.est l.age de la Lumiere qui s.annonce.Pourquoi? et comment?Nous en auront la réponse bientot et se sans équivoque.
@Mario Bros. Tu connais la Vérité, tu sais de quoi je parle..

29

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:04 AM le 05.12.2011

Le décrochage s'explique autrement.
Au lieu de donner une ofrmation générale complète avant la fin du secondaire comme partout ailleurs et que le jeune ait a choisir sans contraintes au terme du secondaire. Même s'il fait un mauvais choix et change d'idée toutes les possibilités sont devant lui parce qu'ils ont une formation générale complète.
Ici en ayant des mathématiques pour la majorités des élèves qui ferment les portes d'acc`s aux sciences, et pas de formation en sciences au secondaire a moins d'être un combattant et performant (ce qui n'est pas plus le cas des fonctionnaire qui ont fait ces programmes ni des professeurs qui les enseignent), on les limite tellement dans leur choix.

30

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:04 AM le 05.12.2011

Qu'il leur faudrait revenir sur leur pas faire à l'éducation des adultes ou en session d'intégration pour terminer leur formation générale complète.
Quand ils doivent choisir à la négative pas, qu'est-ce que j'aimerais faire sauf ça sauf ça. En leur faisant croire d`s le secondaire 2 qu'ils n'ont pas les aptitudes, que c'est trop difficile pour eux, on leur met dans la tête pire on leur trace un chemin qui olibgent a faire des années supllémentaires sans être tout à fait certain comme la pluspart des jeunes que c'est bien le choix qui les intéresse le plus. alors en voulant choisir la facilité ils finissent par n'y trouver aucun choix qui ne satisfait réellement leurs intérêts.

31

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:05 AM le 05.12.2011

Si on veut que nos jeunes réussissent il me semble que c'est facile a comprendre, on doit leur ouvrir toutes les portes et les soutenir dans leurs apprentissages pour qu'ils arrivent non pas a permormer mais a réussir.
On se plaind qu'on manque de monde en ingénérie et en sciences et on continue de leurs fermer les portes.
Vous n'imaginez même pas ce qui se passe autant au privé qu'au publique pour réduire le nombre d'étudiant qui ont acc`s aux sciences pour servir les intréêts des écoles qui veulent avoir de meilleure moyennes possible sur le bulletin des écoles du secondaire.

32

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:06 AM le 05.12.2011

En ne mettant qu'un seul groupe d'anglais avancé en 2ième secondaire on décide tout de suite qui aura acc`s aux sciences. Comment c,est possible?
Si l'élève est en anglais avancé, il pourra en 4ième secondaire faire son examen d'anglais sec5 et ainsi avoir l'espace nécessaire dans son horaire de secondaire5 pour suivre des laboratoire supplémentaires pour améliorer ses résultats en sciences. Sauf qu'ils sont nombreux a ce faire dire qu'il n'y a pas de place disponible en secondaire 2 anglais avancé, les parents ne comprennent pas les implications que ça aura plus tard sur la formation et les choix de profession de leur jeune et ça sans égard à ces compétences et intérêts.

33

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:07 AM le 05.12.2011

En février du 3ième secondaire les jeux sont fait pour les mathématiques. On limite le nombre de groupe de math sn et ts et seulement les plus performants y auront accès. Les parents n'imaginent pas encore là les conséquences,puisque étant donné l'immigration qui dépasse notre capacité d'acceuil même si le jeune à la bonne séquence de mathématique exigée pour son programme. Le manque de place (900étudiants ont été refusés par manque de place dans la région du grand montréal à l'automne 2011, donc les cegep augmentent leur critères de sélection et choisissent les plus performants et ceux qui ont des cours plus avancés).

34

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:08 AM le 05.12.2011

En 4ième secondaire il y a le cours de science de l'environnement encore un fois dont l,acc`s est offert `un tr`s petit nombre. Pas parce que le cours est difficile parce qu'il est un prérequis aux sciences du 5ième secondaire. Mais ce que les gens ne comprennent pas c'est que même si le jeune le fait l'été le nombre de place est déjà limité en sciences et ils n'auront pas acc`s aux sciences.
Donc arrivé au cegep même si le jeune veut entrer en intégration pour faire faire la formation générale complète qu'il n'a pas re¸uc au secondaire, il ne pourra pas parce qu'il n'a pas le cours de sciences de l'environnement secondaire 4 prérequis.

35

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:10 AM le 05.12.2011

Au québec on a toujours mis beaucoup plus d'énergies a fermer les portes et mettre des embuches aux québécois qui veulent avancer (idem pour la bureaucratie des entreprises qui peut en décourager plus d'un ça prend pratiquement un comptable et un avocat `temps lein juste pour s'assurer de compléter toutes les formulaire que vous devez faire, avec les changements fréquents dans les lois et dans les programmes) que de leur offrir le support pour supporter dans la progression vers la réussite.

36

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:12 AM le 05.12.2011

Un vrai cauchemard pour les parents et les jeunes qui sont vraiment désemparés devant la quantité de porte qui se ferment devant eux, alors que partout ailleurs à cet âge ils sont en train de compléter leur formation générale complète qui leur permettra maintenant, plutard a n'importe quel moment de leur vie(s'il y a des fermetures d'entreprise, la disparition de profession a cause de développement technologique, par choix de perfectionnement ou de volonté de changement professionnel) d,avoir accès à toutes les professions.

37

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:14 AM le 05.12.2011

Quand on a une formation générale complète au secondaire tout au long de sa vie c'est plus facile de s'adapter aux changements. Comment se tirer dans le pied, exclure et brimer les oportunités de choix on est champion no 1, malgré toute l'argent qu'on paie en impôt pour leur offrir soit disant `''accès'' à l'éducation. N'accède pas qui veut ni qui peut mais bien ceux dont ils ont eu le privilège d'avoir une formation générale complète c'est à dire quelques écoles anglophones qui ont maintenu les anciencs programmes, ou dont on a offert plus de groupes et de support pour supporter la réussite et donné l'opportunité réel d'accéder aux séquences mathmatiques plus avancées et aux sciences.

38

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:15 AM le 05.12.2011

Pour les parents qui doivent choisir l'école secondaire, mon conseil est le suivant choisissez une école qui donne systématiquement tout les cours avancés pour tous, ou une école qui donne la formation internationale (reconnu pour accéder directement à l'université après le secondaire) ou une école qui a encore le 6ième secondaire. Il aura plus d'opportunités et de facilités à faire son choix et de réussir dans sa vie professionnelle qui comme chacun sait n'est pas toujours un chemin tout droit sans devoir suivre de formation continu ou apprendre d'autres compétences pour pouvoir continuer sa trajectoire professionnelle.

39

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:16 AM le 05.12.2011

Faire l'inventaire des professions les plus en demande dans l'avenir et mettre tout de suite les ressources nécessaire pour les former. Trop de programme en déficit de main d'oeuvre ont des exigences d'acc`s qui font qu'on arrive même pas à combler les besoin alors que ces exigences sont inutiles à la réussite du programme et de la réussite professionnel. des gens intelligents et capable de bien réussir se font fermer les portes parce qu'ils sont moins compétitif ou performant. Pire des jeunes se font dire en bas âge qu'il n'ont pas les aptitudes et les capacités de réussir juste parce qu'ils ne font pas parti des 2 premiers cinquième de leur école, malgré qu'on puisse retrouver dans ces écoles des compétences supérieures par les exigences élevés à l'entrée.

40

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:17 AM le 05.12.2011

Des talents gâché, des opportunité d'aider des jeunes `réussir et apprendre à se faire confiance au lieu de développer chez eux le mécanisme de penser qu'ils ne sont pas bon, pas capable, de les étiqueter et ce par toute votre panoplie de tests qui passent bien à côté de ces intérêts réels, en leur suggérant des réponses toutes faite genre si je ne fait parti des meilleures de macllasse je ne suis pas capable de réussir des études ni dans une profession scientigfique. Alors que la pluspart des professeurs en sciences s'entendent pour dire que s'il y avait eu les même exigences quand ils étaient jeunes, ils n'auraient pas pu accéder à la formation en science. Alors qu'ils sont tout a fait capable de les enseigne aujourd'hui.

41

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:17 AM le 05.12.2011

Cessons de mettre des bâtons dans les roues et de fermer les portes des connaissances à nos jeunes et supportons les dans leur parcours pour qu'ils réussissent, cessons d,exiger davantage que nécessaire pour accéder à des formations et des programmes professionnels. Le cegep un passage bien inutile pour ceux qui choisissent un préuniversitaie. Une formation générale complète au secondaire, ou une session d'entrée préprogramme pour les technique et les programmes universitaire dont les jeunes n'ont pas reçu au secondaire les prérequis essentiels.

42

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:19 AM le 05.12.2011

N.B. Il n'y a pas de répétition, une idées différentes dans chaque comm. Si vous avez l'impression que ça se répète ça signifie que vous n'avez pas saisi l'idée de ce comm.

43

Commentaire de André
Laissé à 9:02 AM le 05.12.2011

L.education= De la poudre aux yeux! 1) Savoir lire,ecrire,compter ça c'est la base.
C'est comme apprendre à marcher.Si tu controle bien ses 3 matieres toutes les portes te sont ouvertes.2) Viens le moment ou TU fais un CHOIX. 3) Anciennement nous avions (l'Ecole de metiers), Non nous ne sommes pas tous appeler a devinir des génies!, medecin,avocat,ingenieur,ect.4)Menuisier,plombier,electricien,mineur,agriculteur ect. Pas besoin de 20 ans d'étude pour ses mètiers.Tous des mètiers qui s'apprennemt le mieux SUR le terrain.5)L'education est FORCÉ.Nos gouvernements savent très bien qui si une presonne , PAS CHERE passe 25 ans au études,il n'est pas dans la rue a protester/révolter.6)l'Etude.l'éducation c'est BIEN.Le vrai problème et se dans toutes les societees c'est
l'emploi, il n'y en a pas pour tout le monde malgréqu'il y as 14 mètiers,14misères.
30 ans d'etude à credit, pour prendre 30 ans a remettre ta dette a l'État ?

44

Commentaire de André
Laissé à 9:22 AM le 05.12.2011

Anecdote; Se qu'ont n,entends içi ; Grosses multi-nationales/entreprises, mise a pied!mise a pied !mise a pied!. et elle déménage avec leur millards dans d'autres pays.Se qu,ont n'y entends; Chaines aux pieds!chaines au pieds! chaines au pieds!
Eux lé Bilderberger ils l'ont l'affaire.Belle gang de mageux de Mang!!! d'marde.

45

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 11:03 AM le 05.12.2011

Faire une formation générale complète qui se termine à la fin du secondaire comme partout ailleurs ça se termine à 17-18ans. Pour choisir de faire un métier en 1ans, une technique en 2-2ans et demi ou un baccalauréat comme partout ailleurs en 3-4 au lieu de faire obligatoirement un cegep de 2 ans minimum avant d'aller à l'université. Je n'ai jamais dit que tout le monde est obligé d'aller à l'université. Mais comme partout ailleurs j'espère qu'il y en a qui vont choisir d'y aller autrement on va devoir continuer advitam eternam a devoir compter sur l'immigration pour combler nos besoins en sciences et en génie alors qu'on en a des jeunes qui sont capable et intéressés.
Au lieu de prendre ça comme une attaque personnelle et vouloir que TOUT le monde fasse un m/tier. Je dis qu sur sa propre r/alit/ pour comprendre quil existe dautre chose.
C

46

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 11:26 AM le 05.12.2011

Au lieu de s

http://www.tou.tv/repertoire

les magazines et documentaires sont nombreux, si l

47

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 11:30 AM le 05.12.2011

Tient donc mon com a /t/ coup/ au beau milieu c Donc je disait que si l Sur tou.tv il y a pleins de doccumentaires et de magasines d

48

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 11:32 AM le 05.12.2011

pour comprendre la soci/t/ et les enjeux on doit seducquer soit meme tou.tv documentaires et magasines daffaires publiques au lieu de croire a pier,jean,jacques

49

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 12:39 PM le 05.12.2011

Mais à ce que je sache, le recul en français écrit a été enseigné dans nos écoles par nos professeurs. Je regrette, la vérité ne vient pas nécéssairement de ce qu'on apprend dans nos écoles. Elle vient de la ''vie'' en général, et de nos expériences bien souvent.

L'éducation est essentielle mais elle n'est pas toujours un gage de vérité. Il y a beaucoup de Pierre, Jean, Jacques qui enseignent... hélas.

50

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 1:37 PM le 05.12.2011

Oui au développement du privé en médecine comme en éducation, en différentes formes d,entreprises coopératives ou autres mais comme on le fait avec les écoles privées, les services sont en grande parti assumé par les usagers et non payés à 100% par le gouvernement. On y trouve d'autres services complémentaires à 100% au frais des usagers. Le publique pourrait le faire aussi. Pourqoi ne pas donner des cours après les classes, du tutorat et des cours d'été payant au publique aussi. Idem pour les services de santé, qu'on y trouve des chirurgies esthétiques etc dans les établissements publiques mais qui doivent être payés à 100% par les usagers. Peut-être qu'on pourrait ainsi rentabiliser les installations et les équipements. En prolongeant les heures d'utilisation des équipements. Comme on le fait au privé. Les garderies et services de garde c'est pareil, les services publiques pourraient donner des ateliers et activités après ou avant les heures normalespayés à 100% par les usagers pour rentabiliser installations. Pour les garderies privés l'état ne devrait pas payer à 100%, il devrait donner une subvention par individu et plus substancielle quand les parents n'ont pas les moyens de les assumer eux-mêmes. Inciter le développement de coopérative en santé et en éducation pour alléger les responsabilités financières du gouvernement et permettre le développement d'offre de services plus accessible aux usagers.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité

Liens et outils

  • Mon portefeuille
  • Les fonds
  • Symbole Marché  

    Rechercher le symbole d'une entreprise