sympatico-finances

« Créneau à surveiller: l’économie du comportement | Accueil | Le système d’éducation vu autrement »

Quelles seraient nos perspectives sans les matières premières?

 Heureusement que le Canada et le Québec regorgent de matières premières. 

Pour qu’un pays ou une région soit prospère, il est préférable que son économie soit diversifiée dans ses industries et ses services. Si les conditions naturelles et géographiques le permettent, une économie doit aussi miser sur ses richesses naturelles et ses matières premières.

Le Canada se classe bien dans cette description. Les États-Unis ont une économie diversifiée, mais le ratio matière première par habitant est très inférieur au ratio canadien. L’Australie a un ratio matière première par habitant assez élevé, avec une économie moins diversifiée que celle du Canada. Le Japon et les autres pays européens n’ont pas ces avantages du territoire et paient cher pour leur croissance actuelle et future. On peut qualifier le Canada comme un « semi pays émergent » dans le sens où sa croissance économique, par l’exportation de ses matières premières, dépend directement de la forte demande des pays émergents. Notre économie est très diversifiée, malgré les derniers soubresauts.
 
Quel serait le portrait économique du Canada, en l’absence de ses ressources naturelles? Le Québec pourrait-t-il être très favorisé par le projet Grand Nord? Serions-nous comme plusieurs pays européens avec une croissance anémique? Nous investissons peu en recherche et développement, comparés à d’autres pays. L’Ontario n’est pas le moteur de la nouvelle croissance économique du Canada. C’est l’Ouest canadien qui bénéfice de l’abondance des matières premières et surtout du pétrole.

Je pense que le Plan Nord , combiné à une économie d’innovation technologique, pourrait fournir une croissance économique moyenne de 3% et plus par année durant la prochaine décennie. Notre ratio matière première par habitant serait plus élevé qu’en Ontario tout en maintenant une économie variée.
Le choc démographique est à nos portes! Plus la population est vieillissante, plus le poids des soins de santé et des pensions à payer seront lourd à supporter. Le Québec pourrait s’en sortir, si la croissance du PNB est suffisamment élevée. Si elle est anémique, nous pourrions vivre les problèmes européens.

Que ferions-nous sans ces matières premières?

AVIS:  
Pour maintenir une bonne qualité d’échange, tout commentaire contenant des propos hors sujet, de la publicité, des injures, de la diffamation ou des attaques personnelles contre l’auteur ou les commentateurs risque d’être supprimé.

William André Nadeau
Gestionnaire de portefeuille
www.orientationfinance.com

 

Commentaires (33)

1

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 7:22 PM le 20.04.2012

La question ne se pose même PAS !

Le Canada et le Québec sont , FAUT-IL ENCORE le rappeler, dans le TROU ! La Balance Commerciale du Canada est négative depuis les importations massives des chinois et des autres pays émergeants. Les pertes d'emploi s'accumulent !

Nous sommes, même avec et malgré nos richesses naturelles... dans le TROU !!!

Alors je n'ose imaginer que si nous n'aurions aucune richesse naturelle à bénéficier, et ni notre eau.... ce pays et aussi le Québec seraient NUL À CHIER !!!!!!!!!!!

2

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 7:23 PM le 20.04.2012

Et grâce à nos richesses, nous n'avons PAS su miser sur la création de ''cerveaux'' en ingénierie mécanique et électronique comme au Japon par exemple. Bein non.... c'est bein + simple d'importer nos produits d'ailleurs. On va sauver de l'argent dit-on... Pis avec la mondialisation... on a pas le choix dit-on.

Le reste n'est que de la pâte de looser. Les arts (avec un grot A), le marché des services de ceci et cela, et même l'Hélicoptère TVA... nul à chier ! Il reste notre sirop d'érable et le secteur du tourisme. Ollé !

3

Commentaire de Mister G
Laissé à 7:52 PM le 20.04.2012

@ Mario

Et la poutine mon pot !!! :D

Sauf que, j'sais pas si vous avez remarqué, mais le fromage en grain s'fait rare :/
Ca doit etre du a la mondialisation ca aussi... y'ont pu les moyens d'en mettre ?... ou d'etre capable de la vendre avec du fromage en grain ?... Oui, tout vise le bas, meme dans malbouffe..
Ca vas-ti assez mal ?!?

4

Commentaire de Pier DeBonnefoi
Laissé à 11:14 PM le 20.04.2012

Je suis d'avis que le Québec vit sans ses matières premières et ce contrairement à lAlberta qui exploite tout et nous fait parvenir ses richesses en périquation.

Le Québec exploite le fer, l'or et quelques métaux, l'électricité et le bois. Mais sa représente même pas 10% de nos richesses. Nous avons tant de richesses peu ou pas développées: Gas, Pétroles, autres métaux, chasse et la pêche dans le grand nord, le tourisme, nucélaire, l'agriculture.

Tout ce qu'on fait au fameux Québec ce sont des lois en tout genre pour protéger l'environnement et durant ce temps on protège mal ceux qui sont malades, nos ainés, nos étudiants et nos travailleurs égorgés par les impôts et taxes en tout genre.

Je comprends que l'Alberta voudra et réussira à se séparer économiquement des provinces de b.s. comme le Qc

5

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 9:43 AM le 21.04.2012

On ne peut penser à un développement économique et social sans les matières premières à mon avis. Cependant, cela ne doit pas être fait à n`importe quel prix ni n`importe comment et surtout, sous l`œil attentif d`un «chien de garde» digne de ce nom.
L`état des prévisions de développement et des mises en chantier est beaucoup plus avancé qu`on voudrait bien nous le laisser croire. Des joueurs-clés sont à l`œuvre (en concertation) à la demande du provincial et du fédéral. SECOR, Raymond Chabot Grant Thornton, KPMG en sont quelques exemples. Mais le hic, c`est que la transparence n`y est pas et le tout mijote en catimini.
Par exemple, pendant que nos médias nous parlent des affrontements «policiers-manifestants» qui sont passablement plus vendeurs de nouvelles que la réunion au Palais des Congrès de Montréal, ceux qui y assistent, ce qu`ils y font, ce qui s`y discute vraiment, les journalistes passent allègrement à côté car la couverture médiatique est trop minimaliste. Et je crois que c`est exactement ce que l`on veut du côté des autorités. Notre réputation d`«irréductibles du Nord» de l`Amérique ne nous sert pas dans ce cas-ci! C`est pourquoi, toujours à mon avis, il y a autant de tractations de coulisse… On laisse suinter l`info au goutte à goutte, juste ce qu`il faut pour ne pas réveiller la bête qui dort…
Je ne crois pas une seconde que l`on veuille vraiment se priver des résultats de l`exploitation des ressources québécoises… Ce que l`on veut, en fait, c`est de pouvoir le faire mais en minimisant l`impact provincial pour permettre aux gros exploitants impliqués de ne pas trop devoir partager l`assiette au beurre… L`ensemble des francophones que nous sommes, à quelques partenaires «complices d`exception» près, ne méritent pas trop qu`on leur donne des moyens trop grands, ce qui risquerait d`alimenter et régénérer la vigueur et la fierté d`antan à vouloir vraiment se prendre sérieusement en main. Une théorie du complot, si vous le voulez! Appelez ça comme vous le désirez mais on ne veut pas de «franco» dans le décor de l`establishment canadien, point barre!!! Ce n`est qu`une opinion mais elle se défend très bien avec tout ce que j`ai retrouvé et lu sur le Net que l`on cherche à nous cacher sciemment...R.D.2010

6

Commentaire de Andre
Laissé à 12:28 PM le 21.04.2012

Richesses naturelles et ses matières premières....Je crois que pour le Grand-Nord(terre sauvage) contient les dernières richesses et réserves naturelles du Québe...Mr Nadeau; je suis en accord avec vous quand vous dites ''Semi Pays Émergent'' (Canada/Québec).
C'est l'Ouest Canadien (l'Alberta) qui bénéficie (pour le moment) des matières premières surtout du pétrole.Bien sur cette province bénéficie largement de l'aide de notre Cowboy Harper (partie de nos taxes au Fédéral). Harper vas-t-il mettre autant d'énergie et de $$$ pour NOTRE Grand-Nord; c.est la que le ''bas blesse'',.Mon opinion.

7

Commentaire de Andre
Laissé à 12:45 PM le 21.04.2012

Ma 2ième crainte Grand-Nord) Je suis d'avis que Charest ne seras pas porter au pouvoir au prochaines élections ainsi que ses petits-namis.Le temps presse pour lui ,on le vois agir pleine vapeur....Se qui se trame présentement pour se grand projet se fait en cachette,sous la table (aucune transparence). Charest,petits-namis et l'ancienne ministre Mde.Normandeau ont les deux mains sur le volant(dansl' pot).A date combien de contracts signé/approuvé, nous en avons aucune idée, on se fais encore ARNAQUER, d.ici les prochaines élections le dommage seras fais la main droite au volant et la gauche dans la poche de ''cash''. Oui, on n'est dé ''caves''!

8

Commentaire de Andre
Laissé à 12:56 PM le 21.04.2012

Je pense que le Plan Nord combinée a une économie d'innovation technologique et la part d'aide ($$$$) du Fédéral( Mr.Harper) pourrait fournir au Québec une croissance économique moyenne et minimal de 15% par année duran le prochain quart de siècles.
Cancellation de l'achat de seulement 3 appareils F35 par notre Bush, oups, je voulais dire Harper et le tour est joué !

9

Commentaire de André
Laissé à 9:08 AM le 22.04.2012

Pour ceux que sa intéresse, et qui ne savent pas cé quoi les mines et l'étendue des dommages causées a notre environnement pas les minières qui ne pensent que profit.Ses catastrophes et erreurs ne doivent absolument pas se répéter dans NOTRE Grand-Nord.....Se soir à 19h. sur DOCU-D, documentaire de Richards Desjardins/Robert Monderie intitulé ''TROU-STORY.

10

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 12:00 PM le 22.04.2012

http://www.youtube.com/watch?v=2t8JQLJVED8

11

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 12:12 PM le 22.04.2012

http://www.youtube.com/watch?v=p5XbOvaceRA

12

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 3:28 PM le 22.04.2012

http://mondelibre.centerblog.net/2-L-Union-Nord-Americaine-et-l-Amero-

13

Commentaire de Rustik
Laissé à 12:33 PM le 23.04.2012

1 de 3 Le Québec sans les ressources naturelles

Bien que j’abonde dans le sens de RD que les jeux de coulisses pèsent davantage qu’un exploitation qui servirait les besoins de l’ensemble de la société québécoise, je dois aussi être d’accord avec Pier DeBonneFoi qui dit que très peu de nos ressources sont exploités.

-Gisement de pétrole dans le golf St-Laurent.
-Zones minières dans le gros nord (présentement que 3-4 pôles d’exploitation).
-Eau potable (à vendre et/on en tirer des redevences sur eau embouteillée).
-Régions à fort potentiel éolien (la Côte Nord par exemple).

Le Québec trainent de la patte dans la gestion et l’exploitation de ses ressources (mais encore faut-il le faire convenablement)

Ce qui nous ramène à la question du jour : Comment le Québec peut-il « vivre » sans ses ressources.

14

Commentaire de Rustik
Laissé à 12:36 PM le 23.04.2012

2 de 3 On le fait déjà… avec un succès mitigé.

Dans les années 70, on a développé une capacité technique et des cerveaux dans l’exploitation de l’hydro-électricité. Mais il faudra avoir la volonté de le faire dans le secteur de l’éolien, et peut-être même concernant le pétrole extra-côtier… mais les monopoles d’ingénieurs ne veulent pas trop bouger de leur petite sacro-sainte sécurité.

Dans les années 2000 ont a développé notre secteur des jeux vidéos (commencé 10 ans avant avec l’industrie du 3D). Là, dans l’innovation, il y a encore beaucoup de place à la croissance.

Le secteur de hautes technologie a toujours été important : Bombardier (bien que souvent géré d’une manière quelle sous-performe pour ce quelle produit) a une expertise de pointe dans ses domaines (lancement de la série C, et jets d’affaires en production, et en particulier dans les trains, qui pour l’Europe et l’Asie, est le moyen de transport d’aujourd’hui et du proche demain). Pratt & Withney et RollsRoyce, dans les moteurs, MDA dans les antennes et maintenant les payloads. CAE et ses simulateurs de vols (et qui sait engager des physiciens! Je lui lève mon chapeau pour cela). Il y a dans ces entreprises, de « cerveaux », des gens qui peuvent choisir de travailler un peu partout sur la planète, mais dont le Québec a su les attirer.

Les pharmas québécoise ont longtemps été un fleuron de neutre économie de cerveau, mais là, il y a un saignement profond! Peut-on encore faire quelque chose?

Mais on a tout de même développé certains secteurs... mais certainement pas assez...

15

Commentaire de Rustik
Laissé à 12:36 PM le 23.04.2012

3 de 3 : Des problèmes chroniques.

Ici, on vend nos réalisations (entreprises) beaucoup trop jeunes. Elles sont avalées à coups de millions… alors qu’elles auraient pu l’être à coups de milliards quelques années plus tard (mais il y a toujours un risque… et les québécois on risque peu à ce niveau).

Ensuite, au Québec on n’encourage pas beaucoup nos start-up scientifiques. Sur la bourse, il n’y a pas de réflexe pour les investisseurs de ce type à venir « chercher » sur le TSX-V des entreprises du Québec en démarrage. Et les banques d'ici et le financement de ce type d’entreprise? Presque nul. Frileux au Québec sur ce point? Pas frileux, mais presque congelé.

Il faut donc changer cette culture… mais comment?

16

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 3:57 PM le 23.04.2012

Peu importe le pays, au niveau de la politique et de la nation, il y a une constante!!! La dualité entre le pouvoir politique et la nation (les citoyens). Peu importe le pays, la religion, la couleur, le niveau d`éducation, le niveau de développement, la situation géographique, ceux qui sont au pouvoir deviennent différents de la masse qu`ils «dirigent» plutôt que de «servir»… Et c`est cette mentalité qu`il faut changer parce qu`avec une pareille attitude, ce qui devrait être du «développement durable » est travesti en «exploitation outrancière». Le noble but de départ se perd dans les dédales du pouvoir…
Les ententes secrètes «Charest-Desmarais-Hydro-Québec» ou «Charest-Desmarais (via Gesca)-Radio-Canada», ça ne devrait plus avoir sa place et devrait être décriées sur la place publique. Le Salon du Plan Nord, c`était sensé être pour les investisseurs (at large) et les chercheurs d`emplois. Or, seuls les investisseurs triés sur le volet par Raymond-Chabot-Grant-Thornton ont pu assister. Les plus petits investisseurs se sont vus l`accès refusé et les chercheurs d`emplois aussi tout en étant invités à s`inscrire via un site Web spécialement conçu à cette fin. Mais personne n`avait été prévenu à l`avance de quelconques restrictions et les manifestations étudiantes (du 20 avril) ont été bien utiles pour faire passer ce qui était prévu depuis longtemps, j`en suis convaincu, i.e. que ce Salon n`était réservé qu`à une minorité prédéterminée. Et on veut nous faire croire que le développement du nord du Québec servira à enrichir et améliorer le sort économique des québécois? Permettez-moi d`en douter…Suite,...RD

17

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 4:00 PM le 23.04.2012

80 milliards de $$$ sur 25 ans en investissements publics et privés et… 500 emplois à combler? C`était la grande annonce du Salon de ce week-end!!! Et personne ne pose de question ? C`est quoi «500 emplois» à, disons $80 000 en moyenne, c`est 40 000 000$ (40 M$). 80 G$/25 ans, soit 3,2 G$ par an d`investissements en moyenne qui rapporterons combien??? Parce que juste pour se donner une idée du rapport revenus d`emplois/ investissements, 40 M$ sur 3,2 G$, c`est à peine 1.25% dont 0.6% retourneront à l`État sous forme d`impôts sur le revenu.
Est-ce vraiment ce que l`on pourrait appeler «la manne» que quelques pauvres 40 M$ de salaires nouveaux sur la quantité d`argent qui va transiter par le Nord du territoire et toute la richesse qui va en sortir??? Où y a-t-il un début de semblant d`équité sociale là-dedans??? Et les taux préférentiels sur le coût de l`énergie? Et le financement des infrastructures qui permettront le transport des matières extraites? S`il y a des fonds publics avancés, c`est de nos poches qu`ils sortent car le gouvernement n`a pas un cent en surplus, la balance budgétaire est négative!!!
C`est malheureux mais nous assistons à la mise en place de grands chantiers dont les termes des contrats demeurent occultes et on sait d`avance que celui qui met la table ne sera pas là lors du premier service… Je ne serais même pas surpris qu`au lendemain d`une défaite électorale, Charest quitte la province pour des cieux plus cléments… Ambassadeur en France par exemple ou un poste sur un c.a. d`un des nombreux bureaux du tentaculaire empire Desmarais. Ce que j`espère, c`est qu`au moins la Commission Charbonneau ne s`arrêtera pas à l`arrestation de menu fretin comme un maire de banlieue et que le bras de la Justice sera assez long pour aller chercher quiconque aura trempé dans cet incroyable merdier d`arnaques de haut niveau… R.D.20120

18

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 6:27 PM le 23.04.2012

Et imaginez-vous un instant si on n'avait PAS les matières premières du Grand-Nord et toutes nos autres ressources minières à l'intérieur du Québec ?
Imaginez-vous un instant si nous n'aurions pas nos lacs, nos rivières, notre eau précieuse et notre hydro-électricité ?
Imaginez-vous un instant si nous n'aurions pas nos forêts, nos champs de culture et notre agriculture québécoise ? Notre chasse et notre pêche ?

Et tout cela au Québec seulement ?

Imaginez-vous maintenant si nous n'avions pas dans le reste du Canada les céréales de l'Ouest, les Grands Lacs, les métaux précieux (or, nickel, cuivre, etc.) les sables bitumineux, les grands espaces, la neige, les glaciers, les forets de la Colombie Britanique, etc, etc, etc,...

Comment pouvons-nous être dans le TROU avec autant de richesses ????????????

La faute aux dirigeants en partie.... OUI. Mais il y a aussi eu quelque chose qu'on a pas vu venir batince !!!

19

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 6:28 PM le 23.04.2012

Lorsque les Banques et l'argent des Banques sont + utiles pour la survie des citoyens, dans un pays comme le Canada qui POSSÈDE toutes ces ressources naturelles et ces matières premières... IL FAUT ALLUMER AU + VITE !!!

Le messages que nous envoient les Banques privées, et qu'on a pas vu venir, c'est SIMPLEMENT celui-ci: Toutes les fois qu'on exploite et développe nos richesses naturelles, qu'on cultive nos céréales, ou qu'on exploite notre hydro-électricité... nous nous endettons !!!! Une dette se crée pour chaque investissement sous forme de prêts ! Cela est vrai à 100% !!!! Et c'est cela qui fait qu'un pays même riche en ressource naturelle et en matières premières peut se trouver dans le trou !

La solution serait de se débarrasser des banques privées et redonner au gouvernement la responsabilité de battre monnaie pour ses citoyens avec des prêts SANS INTÉRÊTS, et basé sur le PIB du pays !!!!!!!

20

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 6:28 PM le 23.04.2012

Personne n'a besoin des banques mes amis !!!! Ce sont les banquiers qui disent que nous avons besoin d'eux. Après avoir pris le contrôle sur la monnaie des pays, ils sont devenus les Maitres de ces pays. Mais vous devez savoir que si les banques existent, c'est parce qu'elles se sont appropriées le contrôle des pays, par le biais des banques centrales. Mais ça.... on ne vous l'apprendra pas à l'école.

Je vous le dit, nous serions NUL à CHIER sans nos richesse naturelles !!!!!!! Je suis même pas certain qu'on ferait mieux que le Mexique !!!

21

Commentaire de André
Laissé à 11:34 AM le 24.04.2012

Tous vos commentaires sont très bien ''songées'' et véridiques.Il est clair et net que le problème ''majeur'' au Québec se sont ;Charest,petits-namis et les Libéraux au complet.NOUS avons les ressources, sa ont ne peu en douter. Charest et ''clique gouverne pour LEUR intérest personnel et non de celle du peuple/citoyens.Des élections et sa presse, ils nous détourne du vrais sujet pour notre avenir par la grève des étudiants.ils étirent le problème et ne veule pas le régler et le temps passe.Plus ont n'attend,plus ils empochent. Merde, allons-nous devoir TOUS sortir dans la rue?

22

Commentaire de Rustik
Laissé à 11:57 AM le 24.04.2012

La Caisse de dépôt du Québec vient de "se dégeler" et va favoriser (avec 150M$ de plus) l'investissement dans nos petites entreprises!
(un des points que je décriais hier)

http://www.lacaisse.com/fr/nouvelles-medias/communiques/caisse-accroit-150-m-lenveloppe-consacree-aux-petites-capitalisations

23

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 6:34 PM le 24.04.2012

«L'IREC soutient que les placements directs de la Caisse dans des compagnies actives dans les sables bitumineux de l'Ouest canadien totalisaient 5,4 milliards de dollars en août dernier, soit plus de 14 % de son portefeuille d'actions d'entreprises.»
««La Caisse de dépôt investit trop dans les sables bitumineux? Mise à jour le mardi 14 février 2012 à 17 h 51 HNE»» Radio-Canada...
Alors qu`est-ce que 150 M$ sur 5,4 G$ sinon 2.8% pour fermer la trappe à une «gang de rouspetteux de Québécois»? C`est de la bouillie pour les chats, ces annonces d`investissements !!! On se fout royalement de notre gueule parce que certains croient que nous ne savons pas compter!!! Même la CDPQ investit des miettes au Québec... La commande n`est pas de permettre à notre économie de prospérer mais de pérécliter, un point c`est tout! Pas trop d`atouts dans la manche des indépendantistes..... Ridicule, tout simplement, ridicule....R.D. 2010

24

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 6:57 PM le 24.04.2012

Quand une annonce d`investissements est faite par une de nos institutions gouvernementales, il faut toujours vérifier qui, quoi, où et combien pour faire des comparatifs et se rendre compte que la majorité du temps, depuis 2-3 ans, ce sont des miettes que nous recevons, ici, chez nous et même avec nos propres économies... Ce n`est tout simplement pas normal... Réveillons-nous «au plus sacrant»!!! R.D.2010

25

Commentaire de André
Laissé à 8:00 AM le 25.04.2012

Investissement du Gouvernement Québecois (Charest &petits -namis). Une belle somme de 15 millions$$$ au Centre de recherche Medtronic Cryocatch (Montréal).
Une compagnie Américaine établis dans quasi tous les pays du monde, 38,000 employé(es).RD ,vous avez parfaitement raison, vérifier qui,quoi.! .Cette somme de 15 millions que Charest donne a cette compagnie américaines,est-ce pour payer le salaire des 38,000 employées de cette firme?

26

Commentaire de André
Laissé à 8:10 AM le 25.04.2012

Tome 2) Medtronic Cryocatch (cryo-scandale) 15 millions de Charest (notre argent).
Argent qu'il prend dans la hausse des frais de scolarité de NOS étudiants?

27

Commentaire de André
Laissé à 8:30 AM le 25.04.2012

''Le choc démographique est à nos portes''(surtout au Québec)
Haut- Canada (Ontario)...13 millions d'habitants et+, 1/3 de la population Canadiennes. Bas-Canada (Québec)... Pres de 8 millions d'habitants, 2 ième place après l'Ontario....Accueille environ 25 immigrants anuellement ,soit environ 10% des nouveaux arrivants au Canada.
Messieurs, sortez vos calculatrices, faites le décompte. Qui est la plus ''cave '' des provinces?

28

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 8:36 AM le 25.04.2012

Quelles seraient nos perspectives sans les matières premières?
Un pays qui n’a pas de matières premières doit les importer pour les transformer en misant sur le développement et l’innovation. Sinon il peut miser sur la récupération et la transformation pour fabriquer des produits. Plusieurs pays d’ailleurs le font. Nos entreprises ont de la difficulté d’approvisionnementde certaines matières recyclés parce qu’elles sont exportées.
http://publications.gc.ca/collections/Collection-R/LoPBdP/BP/bp294-f.htm#A. Problèmestx
Bien sur avoir des ressources naturelles est une grande richesse, mais encore faut-il être assez entreprenant pour en faire quelque chose. Ces ressources sont ici depuis toujours mais peut de gens ont la fibre entreprenuer pour les développé. Depuis des décennies a force de syndicalisation et de dénigrement du rôle d,entrerpeneur a les considérér comme des exploiteurs, a soumettre des règles tellement restrictives notament en responsabilités envers les travailleurs qu’il devient très difficile de mettre en marche une entreprise et de la rentabiliser. On sait que ça prend plusieurs années avant d’acquérir une autonomie suffisante pour assurer la survie d’une entreprise. Si un employeur doit garantir des conditions a des employés qu’il ne peut même pas s’assurer a lui-même par précarité ça augmente les chance de fermeture avant même d’avoir atteint la rentabilité.
On a beaucoup de ressources naturelles mais pour en tirer profits il faut les exploiter efficacement selon des normes environnementales parmi les plus sévères au monde ce qui augmente les coûts mais aussi selon des normes et conditions de travail qui coutent cher. Et les revenus ne sont jamais garanti. Les employés ne sont pas conscients des riques. Eux dorment sur leurs deux oreilles ayant une sécurité d’emploi et des conditions qui leur permettre de pouvoir planiifer des investissements et le paiement de leurs dépenses. Le plus gros des profits viennent de la transformation. Mais chaque entreprises choisi sont crénaux et développe l’expertise nécessaire. On le sait qu’éparpiller ses efforts non seulement coute cher en équipement mais demande beaucoup plus de main d’ouvre. Quand on est charpentier c’est différent de l’ébénisterie.
Si on veut profiter des richesses de nos ressources naturelles oui il faudra les exploiter et ça demande de l,expertise mais aussi du capital. Il ne suffit pas d’avoir une terre pour s’improviser agriculteur et encore moins traiteur. Ceux qui veuelenet rester assis chez-eux en voulant encaisser un gros ch`que sans faire d,effort ne comprenne pas qu’il ne suffit pas d’être citoyen d’un territoire donné pour avoir droit aux richesses qui vont en sortir. En ce sens tout les résidents de la planète pourraient bien demander leur part.
Monter des projets ça demande de la vision mais aussi beaucoup d’investissement de temps et d’énergie. Et quand le gâteau est prêt a manger les voraces accourent et essaient de mettre des bâtons dans les roues pour retarder la mise en marche pour être ceux qui vont en récolter tout le crédit. Impression de déjà vue ici au Québec c’est toujours comme ça. C’est pour ça que ça prend toujours plus de temps qu’ailleurs pour faire quoi que ce soit. Un amphithéatre, un plan nord, un tgv tout le monde disent qu’ils sont contre juste pour faire parti de ceux qui vont donner le coup de départ. Si on avait moins de saboteurs on pourraient travailler dans le même sens et contriuber les uns et les autres aux projets en faisant valoir des améliorations. C’est décourageant parce qu’en bout de lingne ça se développe partout ailleurs tandis qu’ici on sombre dans l’immobilisme.
Les environnmentalistes peuvent toujours produire des rapports pour ralentir les projets. C’est sur qu,exploiter ses ressources c,est plus polluant que de rester sur le bs. Mais a un moment donner il faut comprendre que ça prend du monde qui travaille pour le payer le bs et qu’on ne pourra pas augmenter les impôts indéfiniment de ceux qui travaillent pour entretenir tout les autres. On est déjà SURTAXÉ. On nous a toujours fait croire que nos programmes sociaux étaient mieux qu’ailleurs et que c’était la raison pour laquelle on était surtaxé. Les garderies a 7$ c,est relativement nouveau. Quand j’y suis allée vivre 10ans ailleurs et que j’ai vu la grande différence de qualité dans le système de santé et dans l’éducation et ce pour beaucoup moins d’impôt j’ai compris que la différence n’étais pas là. Mais bien dans le magouillage et tout les impôts non perçu. Quand il n’y a que les honnêtes qui paient pour la gang de malhonnêtes ça coute cher. Et n’allez pas pointer 1 parti politique les systèmes sont là depuis longtemps et tout les politiciens ont eux affaire au même système mais n’ont pas fait le ménage. Finalement il est commencé le ménage et je voterai pour qu’il se fasse jusqu’au bout. Pour tirer le meilleure profit de l’exploitation de nos ressources naturelles comme je l’ai dit sur le blog de JF Lisée il faut se faire payer en resources naturelles un pourcentage directe des resources exploitées. Si on se fait payer juste sur les profits, les entreprises peuvent faire comme autrefois s’acheter beaucoup d’équipement ce qui diminue les profits et équiper leurs autres exploitation dans le monde avec. En se faisant payer en matières premières on a la possibilité d’approvisionner des entreprises de transformation. Bein sur il faut exiger qu,elle exploite, pas question d,accepter qu’a cause du prix elle cesse d,exploiter. Elle peuvent diminuer la production mais pas l,arrêter, elle doivent au moins fournir le minimum de la part pour fournir nos entreprises de transformation. L’Ontario a fait quelque chose d’un peu semblable avec les diamants. Elle fait réserver un minimum de 10% pour la transformation ici. En passant les diamants canandiens a cause de leur clarté sont considérés comme les no1 et on paient beaucoup plus cher pour les avoir.
On doit protéger notre marché mais pas juste a l’échelle de la province a l’échelle du Canada. Ceux qui tiennent le discours que le pétrol c’est sale et qu’on doivent miser juste dans le développement des énergies vertes. C’est ridicule. On a cette ressources on en a pour peut-être 50ans a l’importer a gros rpix, tandis qu’on pourrait l’acheter brut de l’Alberta et le transformer pour NOTRE MARCHÉ. On a beau avoir des voitures électrique le mieux c’est encore hybride. Jamais mettre tous nos œufs dans le même panier ne pas dépendre d’une seule source. Par exemple on ne va pas faire un voyage de 1000km et devoir charger a tout les 80km, ça n’a pas d’allure ça va prendre 3 jours. Avec les distance qu’on a ici il y a plein de monde qui font ça chaque jour. Il y a bien des route qu’on doit faire plus de 100Km avant d,avoir une autre station, ça c’est en se croisant les doigts pour ne pas avoir un pépin qui nous force a arrêter et peut-être a mourir gelé. Ou bien aller au chalet et ne pas pouvoir en repartir parce qu.il a fait froid et que les bateries sont à plat. Ce sont des idès de séparatisses qui ne sortent jamais de l’ile de vouloir exclusivement de l’électrique, pour les autres on voit bien que ça ne fait pas de sens. D’autant plus qu’avec les tempêtes solaires les systèmes électroniques sont affectés et peuvent être perturbés au point de ne pas fonctionner. C’est pourquoi il faut absoluement avoir les 2 et utiliser le plus polluant seulement quand c,est nécessaire. Évidement si on avait un TGV-MONORAil pour tout le transport des marchandises non seulement ça serait rentable mais ça améliorarait l’efficacité et le bilan énergétique en plus de fournir aux individus une alternative intéressante en transport en commun. Il faut cesser de viser Montréal Toronto ou Québec Windsor, mais bien aller chercher ceux qui vont pouvoir et ont intérêt a investir le plus. Terre-Neuve, l’Alberta, le plan nord et hydro-québec. On a la capacité de produire et de vendre de l’électricité, des minéraux et du gaz naturel au Canada en ayant une ligne de transport sous terre, un oléoduc de gaz naturel, un de pétrol brut de l’Alberta, un de pétrol transformé au moins sur le territoire québécois (Alberta transformé à Montréal, Gaspé transformé a Gaspé, Terre-Neuve transofrmé a Fermont, non seulement on diversifie l’économie des régions, s’approvisionne avec des ressources naturelles du Canada, mais peut vendre et distribuer sur un plus grand territoire nos produits.
Avoir des ressources naturelles ça donne des responsabilités de les exploiter intelligeament mais aussi de parmettre la compétitivité. Quand on a juste un joueur comme hydro-québec et la saq même en étant québécois on en profite pas au maximum. Ces sociétées ifnissent par gaspiller, nous faire payer plus cher comme on a pas le choix et nous déservir plus que nous servir ses employés devenant de plus en plus gourmand et nous priver de revenus qui profitent réellement plus à l’ensemble. D’avoir une divesité, des coops, des entreprises privés avec des partenariats et possiblement des entreprises publiques mais pas d’exclusivité, une meilleure compétitivité dans un marché protégé.

29

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 9:35 AM le 25.04.2012

Comm.27, @André… Ce n`est pas tant que nous sommes la «plus cave» des provinces mais plutôt que nous sommes celle qui est la moins bien positionnée constitutionnellement parlant. Et c`est contre notre volonté que nous nous retrouvons dans cette situation. Tout a été fait sans notre consentement et pour se sortir d`une telle situation, il nous faut plus de courage que n`importe quelle autre province car ça implique des décisions draconiennes que peu de gens sont prêts à prendre et on peut les comprendre, ça ne se fait pas à la légère…
Même des fédéralistes fortement convaincus et qui ont baignés dans cet univers depuis leur tendre enfance commence à avoir des opinions vacillantes sur le sujet. Trudeau (fils) et Ignatieff sont les premiers… Qui seront les suivants??? Je crois que même si ça pue au nez des québécois, les questions constitutionnelles sont inévitables car c`est un passage obligé!... À suivre…RD

30

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 10:49 AM le 25.04.2012

http://publications.gc.ca/collections/Collection-R/LoPBdP/BP/bp294-f.htm#A. Problèmestx C`est il y a 20 ans (1992)… Depuis, que c`est-il passé? L`exploitation de la ressource forestière est devenue un enjeu public et électoral car plusieurs intervenants nous ont fait comprendre que ce qui se passe dans le nord n`est pas propre, propre, propre!!! Les coupes à blanc, la dévastation du territoire, les influences sur la régénération de la ressource, les influences sur la faune et la flore indigène ne sont que quelques signaux d`alarme qui ont été portés à notre attention pour que nous puissions stopper le massacre et voir ce que cela nous rapporte vraiment et qui reçoit la plus grosse part du gâteau…
Ce sera inévitablement la même chose dans le domaine minier… Notre réponse aux gouvernements et aux multinationales feront foi de notre certitude à ne pas être partie prenante au processus décisionnel et que nous sommes certains qu`il y a une meilleure façon de faire les choses… Et j`ai la nette impression que ce sera comme un pré-test avant que certains tentent de s`attaquer à notre «or bleu»!!!! Le Québec doit absolument réagir avant que tout ce qui fait notre richesse collective ne soit dilapidé contre notre gré et à l`instar de notre conscience collective des événements dirigés par nos «politicailleux» achetés à rabais chez «Wal-Desmarais»!!!!! R.D.2010

31

Commentaire de Rustik
Laissé à 12:23 PM le 26.04.2012

@ RD,

Bien d'accord que les investissements dans nos starts-up sont déficients et que l'annonce de la Caisse de Dépôt (mise en perspective) est minime.

Sauf que, c'est un pas dans la bonne direction, dans une province où les gens ont peur de ce type d'investissement. Avec 150M$ de plus, c'est quelques entreprises qui pourront en profiter (ces entreprises commencent généralement avec moins de 25M$... pour celles que je connais).

C'est rendu ma marotte des derniers jours... "la peur et le petit confort"... investir dans une start-up, c'est risqué, et les gens d'ici on une aversion (pratiquement pathologique) à ce type de risque. Tandis que le pétrole, pour le moment, est un investissement sûr.

32

Commentaire de André
Laissé à 8:26 AM le 27.04.2012

''Dans l'oeil du Dragon'' Radio-Canada Lundi 20 hrs.
Investisseur responsable ses dragons (millionnaires) du Québec. Moi si jétais parmis ses dragons ,je n'hésiterais aucunement a investir une partie de mon avoir dans les projets qui me sont soumis car j'en deviens propriétaire(actionnaire) de 45 à 60 %. Si sa tourne au vinaigre wow! de belle déductions d.impots pour ma perte, se que j'ai absolument besoin avec mes millions.L.autre mini-proprétaire ,pas grave , qu'il fasse faillitte.Quelle belle farce que cette émission. Jamais le ''Dragon'' ne vas perdre.

33

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 11:43 AM le 27.04.2012

@ Rustik...
Les investissements de la CDPQ dans les «petites/moyennes capitalisations» augmenteront de 150 M$ passant de 250 à 400 M$ dans le portefeuille de celle-ci. On parle alors de donner un coup de pouce à de jeunes entreprises d`ici qui veulent prendre un peu d`expansion. En comparatif, la Caisse a aussi investi 150M$ dans de l`immobilier à Londres (siège social de Peugeot-Citroën) et un autre 150M$ en Australie dans des infrastructures routières avec son partenaire canado-australien Plenary Group. (Les infrastrutures d`ici doivent être en bien meilleur état qu`en Australie!!!!?$!!&?%/!!!)
À la Caisse, le lobbyisme qui s`y fait est, par ailleurs, illégal et ça semble la règle puisque la quasi-totalité de ceux qui en font ne s`enregistrent pas comme c`est la loi. Les investissements de dizaines de milliards dans les sables de l`Alberta, les milliards dans l`Énergie en France (Spie), les pourcentages détenus par la Caisse dans les innombrables filiales de Power Corp. dont le fond d`équité Sagard, l`une des récentes créations de Desmarais (père). En Chine, La Caisse est par ailleurs la deuxième compagnie québécoise à obtenir le statut d'investisseur institutionnel admissible, après Power. Ce statut permet d'acheter des actions de catégorie A auprès des bourses de Shenzhen et Shanghai.
La CDPQ n`appartient plus en propre aux québécois qui y ont investi. Le maigre 4% de rendement déclaré ne reflète pas l`ampleur des investissements payants qui ont été réalisés tout comme la part investie localement ne reflète pas les capacités de la Caisse à faire du Québec, un endroit beaucoup plus prospère. Mais à côtoyer une famille de fédéralistes enragés qui ne veulent surtout pas voir le Québec obtenir les moyens de réaliser ses ambitions si celles-ci devaient sortir, un jour, du girond fédéral et vous commencerez à comprendre pourquoi la Caisse fait ce qu`elle fait et que les miettes investies ici, c`est aussi ce qu`il y a au programme de l`an prochain et des années subséquentes. Fataliste ? Non, observateur… Car tout ça peut changer… Mais pour se faire, il faudra cesser de se dire que 150M$, c`est un bon début. La réalité… C`est se foutre royalement de nous…R.D.2010

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité

Liens et outils

  • Mon portefeuille
  • Les fonds
  • Symbole Marché  

    Rechercher le symbole d'une entreprise