sympatico-finances

« Le choix de la politique économique des pays est porteur de lourdes conséquences | Accueil | La stabilité politique influence celle de l’économie et des marchés financiers »

Encore une fois, l’Europe fait trembler les marchés financiers

Les marchés ont besoin de certitudes pour mieux se comporter

Dans la zone euro où l’Allemagne et la France sont les deux premières économies, des perturbations majeures perdurent. D’un côté l’Allemagne et quelques pays scandinaves ont de faibles niveaux de chômage, une croissance très lente et des obligations recherchées, et d’un autre côté, les pays autour de la Méditerranée sont soit en récession ou en grave récession.

Les citoyens de la Grèce, de l’Espagne, du Portugal et dans une moindre mesure de l’Italie ne voient pas l’avenir en rose.  Même si la Grèce ne représente qu’une infime partie de l’économie de la zone euro, elle fait vibrer la planète depuis 2 ans. C’est dans ce contexte que l’on constate l’interdépendance des économies et des marchés financiers.

Même si les relations commerciales entre la zone euro et l’Amérique du Nord sont faibles (maximum 10% des échéances commerciaux), l’impact négatif  sur les bourses d’ici semble exagéré, puisque les profits des sociétés en Amérique du Nord ont grimpé de 12% à 15% depuis 2 ans. Heureusement qu’en 2012 les bourses ont, à ce jour, reconnu en partie ces gains de profits.

Les marchés financiers ont besoin de certitudes. S’il y a  trop de questions et de risques, les marchées basculent. La Grèce va-t-elle sortir de la zone euro? Voila un exemple frappant d’incertitude. Récemment, on a appris que plus de 430 milliards de dollars de contributions sont annoncées pour doubler la capacité de prêt du FMI afin de soutenir au besoin les pays de la zone euro. Cette annonce a relativement apaisé les marchées.

Si la Grèce trouve un dénouement politique rapide, les marchés seront plus rassurés.
Les marchés financiers se soucient aussi des impacts ailleurs : la perte de 2.5 milliards $ de JP Morgan sur du mauvais crédit ne suscite pas seulement de l’incertitude envers cette institution financière mais aussi sur la perception qu’il y aura de mauvaises surprises dans d’autres banques américaines. Le problème de la Grèce est surmontable, mais il le serait moins si l’Espagne s’enlise davantage dans ses problèmes.

En résumé, la mondialisation a autant d’effets positifs que négatifs. L’interdépendance des économies et des marchés financiers est au cœur des problèmes et des solutions : si une région ou un pays a la grippe, certains éternuent et d’autres toussent, mais ils sont tous plus ou moins patraques.

William André Nadeau
Gestionnaire de portefeuilles
www.orientationfinance.com

Commentaires (21)

1

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:30 PM le 11.05.2012

si la Grèce sort de


Si la Grèce sotr de l'Europe, elle perd non seulement sont filet de sauvetage mais elle perd l'Euro. Certains diront que l'euro est son problème. Moi je dit que non elle se retrouvera comme l'Iselande et ne pourra plus rien acheter. Avec une maonnaie tellement faible qu'il y aura une émigration massive. Que fait l'Iselande arpès avoir fait faillite, elle n'a plus de dette, mais elle n'a plus de crédibilité, de crédit pour investir dans son développement ni les moyens d,acheter els biens et produits d'ailleurs. La seuele façon de remonter l'économie est de développer l'économie sociale coopérative en s,affranchissant des syndicats qui ont besoin de croissance infini pour payer les conditions toujours plus vorace et essayer de développer une économie basé sur des revenus équitable plus une participation aux profits et l'investissement d'une partie dans le développement d'autres entreprises pour diversifier.


2

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 11:54 PM le 11.05.2012

"Que fait l'Iselande arpès avoir fait faillite, elle n'a plus de dette, mais elle n'a plus de crédibilité, de crédit pour investir dans son développement ni les moyens d,acheter els biens et produits d'ailleurs."

Quel raisonnement stupide !!!!

La solution, donc, c'est de tous faire faillite pour ne plus avoir de dette !?!?
VITE !! FAISONS FAILLITE et on sera libéré de notre fardeau fiscal !!!!

Alors, j'invite donc le Canada à faire faillite illico, ainsi que le Québec ! Nous tous qui nous demandions comment venir à bout de la DETTE.... voici la solution sur un plateau d'argent ! hihihihi

Encore quelqu'un qui n'a rien compris aux système bancaire... même chose pour les syndicats.

Donc, en suivant cette ''super logique'' du com #1..... + tu es endetté, + tu as de crédit et à l'inverse, lorsque tu n'a pas de dettes, il est + difficile d'obtenir du crédit.

Vraiment, mais vraiment... un des commentaires les + stupide que mes pauvres yeux ont eu à subir ! Mais ou donc peut-on pêché un truc pareil ???

3

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 8:53 AM le 12.05.2012

"Les citoyens de la Grèce, de l’Espagne, du Portugal et dans une moindre mesure de l’Italie ne voient pas l’avenir en rose. Même si la Grèce ne représente qu’une infime partie de l’économie de la zone euro, elle fait vibrer la planète depuis 2 ans. C’est dans ce contexte que l’on constate l’interdépendance des économies et des marchés financiers."

Ça prend pas la tête à Papineau pour savoir cela. On sait tout ça !

C'est une des raison pourquoi je dis que la Mondialisation des marchés n'est qu'un piège à cons. Et je me rend compte que beaucoup de gestionnaire et de diplômé sont tombé dedans et en redemande encore.

Au lieu de faire preuve de pure logique et de gros bon sens, ces mêmes pseudos professionnels et connaisseurs de la finance vont chercher à nous donner des ''raisons'' pour les débandades chroniques et perpétuelles des marchés (dont la confiance des investisseurs ainsi que les facteurs humains psychologiques), au lieu de SIMPLEMENT voir, comprendre et admettre que la Mondialisation n'est PAS la solution de l'avenir, mais bien un moyen d'appauvrir les peuples.

Lorsqu'on cherche à compliquer les choses inutilement en finance, on fait appel à des professionnels. Histoire de mystifier tout le monde en faisant la preuve que 2+2 font 5.

4

Commentaire de André
Laissé à 5:46 PM le 12.05.2012

''Les marchées financiers ont besoin de ''CERTITUDE''.....La planète entiere vas leur donner la certitude que leur $milliards$ dans un tres proche avenir ne suffira pas a leur mettre du beurre sur la tranche de pain qu'ils nous volent....Le vase déborde,les banques et l'Élite en sont la cause premiere. Qu'ils sèchent, qu'ils crèvent LEUR récréation arrive à terme. Races maudite, engance de vipères.

5

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 9:19 PM le 12.05.2012

«Encore une fois, l’Europe fait trembler les marchés financiers… Les marchés ont besoin de certitudes pour mieux se comporter. »
Je suis désolé, M. Nadeau, mais je ne partage pas votre point de vue cette semaine. Les marchés financiers sont surtout aux aguets des réactions des agences de notations qui influencent directement les marchés avec leurs menaces intentionnelles et dirigées de décote envers les différents débiteurs. Les réactions des institutionnels aussi ont une influence majeure : la BCE, le FMI, les grandes banques, tous ces acteurs ont le premier rôle dans ce que les marchés vont craindre ou rechercher.

On parle de l`Europe car c`est là où ça crie le plus fort présentement. Mais les marchés n`ont pas aimé les actions du Japon, ni celles de la Chine, ni celles de l`Amérique latine non plus (l`Argentine en tête) et un nouveau marché émergent que représente la zone Asie-Pacifique commence à prendre beaucoup de place et seuls les gros investisseurs y font des visites dans le moment. Ça aussi inquiète les marchés car les capitaux pourraient bien se réorienter vers l`Orient (sic!).

Dans le moment, plusieurs économistes spécialisés dans le marché européen se prononcent sur ce que sont les enjeux de l`«eurozone». L`un d`eux y va même d`une comparaison assez originale et ma foi, assez judicieuse également. En quelques mots, il fait le rapprochement entre la situation qui oppose la Grèce et l`Europe et celle qui opposait les É.-U. et le bloc soviétique avec la crise des missiles nucléaires à Cuba. Personne ne veut vraiment actionner le «bouton rouge» même si de part et d`autre, c`est l`argument qui revient le plus souvent sur le tapis quand chacun veut faire valoir ses priorités sur celles de son opposant.

L`Europe menace donc la Grèce de lui couper les vivres et de l`exclure si elle ne respecte pas ses engagements tel que stipulé dans le moment et la Grèce menace de quitter d`elle-même le bateau s`il n`y a pas révision et assouplissement desdites conditions. Mais personne ne veut vraiment que la Grèce se détache de la «zone euro» car cette situation inédite de l`histoire [avec un grand H] économique est une «première» qui fait encore bien plus peur qu`une décote de Fitch ou S&P. Le scénario inédit, l`inconnu complet !!! Et la Grèce fonce vers le mur à toutes vapeurs… Les Grecs ne veulent pas de l`austérité économique et ce à plus de 65%! Et le pourcentage augmente d`heure en heure.

Si vous croyez que «ça brasse» ici, c`est que vous n`avez rien vu ni compris… Les grecs ont plombé leurs dernières élections et devront, du moins c`est ce qui semble le plus prévisible, s`en taper une deuxième d`ici un mois soit à la mi-juin. Les grèves ont recommencé à pleuvoir. Le Korea Herald rapporte un exode de plus en plus imposant des jeunes grecs. Un richissime résident du Qatar vient de se payer une île grecque à rabais. L`extrême-droite du pays donne lieu à la flambée la plus importante du néonazisme depuis la Seconde Guerre Mondiale. Et en même temps, la gauche pure et dure est favorite pour remporter les élections de juin. Bref, c`est le chaos. Et le chaos est imprévisible. Il ne suit aucune règle ni aucune logique. Et cela effraie ! L`Élite tremble devant ce phénomène non pas parce que la Grèce se dissociant de l`Europe représente une «fin du monde» [car tous semblent se préparer au retour du drachme en Grèce] mais bel et bien parce que la Grèce pourrait bien représenter le premier d`une série de dominos prêts à tomber les uns à la suite des autres.

Et oui les amis ! La Grèce pourrait bien donner le mauvais exemple à l`Italie, l`Espagne, l`Irlande ou le Portugal. Une espèce de trainée de poudre incandescente qu`on n`arriverait pas à éteindre… Et ça, je ne crois pas que quiconque l`avait vraiment vu venir ! Et je crois que l`Élite commence à trembler car elle va y perdre quelques centaines de milliards, certes, mais elle en perdra aussi le contrôle!!!!!!!!!!!
R.D.2010

6

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 10:01 PM le 12.05.2012

««http://www.liberation.fr/economie/01012390907-nous-avons-sauve-les-gens-plutot-que-les-banques »»...
Cette référence était de Rustik, il y a deux semaines. On y aborde ce que l`Argentine a fait avec sa faillite technique de 2005 : «Sauver les gens plutôt que sauver les banques.» Et se tenir loin des marchés financiers jusqu`à ce que le pays puisse y revenir mais en position de force et en ne répétant pas les erreurs passées.
Et je crois bien que c`est ce que la gauche grecque, qui se prépare à prendre le pouvoir en juin, est déterminée à faire également... Bye! Bye ! Messieurs les banquiers ! Un gros pied de nez à leur industrie à fabriquer de l`argent à partir de rien... Quelques temps durs, certes, [car la Grèce n`a pas toutes les ressources de l`Argentine] mais un grand regain d`énergie et de liberté.. Et après, l`Italie ? L`Espagne ? Le Portugal ? L`Irlande ? Et pourquoi pas la France ou la Belgique ou le Québec ? Et si ça marchait pour les autres, pourquoi pas pour nous ? R.D.2010

7

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 9:00 AM le 13.05.2012

L'avenir est coop, si on veut s,affranchir de la mondialisationet pouvoir développer les économies des états. Le problèmes des pays socialistes proviennent des centrales syndicales et des cie qui font de la collusions pour s'enrichir mutuellement sur le dos des travailleurs et des populations, en utilisant le politique. En imposant la coopération citoyenne pour 25% des votes en chambre il est plus difficile de corrompre l'état.
Les élites veulent créer un gouvernement mondial. Le Canada est un beau gros morceux plein de ressources mais fort économiquement, militairement et politiquement. Il faudrait pour ce faire diviser pour régner.
Les états-unis ont réussi depuis bien longtemps a scinder le pays en deux pour s'approprier nos ressources. Ils ont l'exclusivité du petrol de l'ouest alors que dans l'est on doit importer. Ils ont l'exclusivité de l'électricité de l'est alors que dans l'ouest même en Ontario on a des problèmes d,approvisionnement. Ils sont bien implanté pour arnacher notre eaux, sous le couvert de l'industrie des boissons gaseuses, ils embouteille aussi de l'eau pour approvisionner le marché américain. Bien sur pour arriver a diviser ils ont le concours de gans d'ici. Pourquoi on préfère vendre aux états-unis au lieu de vendre au marché Canadien alors que non seulement ça rapporte plus au niveau de la monnaie, mais en impôts qui reviennent dans la cagnotte fédérale pour assurer les transferts en santé, les nombreux services (postes, prisons, monnaie, pensions, musée, parcs, défense(l'arctic est riches et les autres pays ne se gênent pas pour venir y explorer et enrégistrer des entreprises pour mettre la main sur les ressources. Les exploiter c'est une choses et on a besoin de capitaux pour le faire mais repartir avec c'est une autre chose. Les Français se positionne auprès du gouvernement fédéral et provincial pour avoir une grande part. Ils ont un consulat a Calgary, l'ambassade a côté de la résidence officielle du premier ministre à Ottawa).
Oui je pense que toutes les provinces ont intérêts a s'assoire de bonne foi et mettre en commun ce qui fait l'affaire de toute la popualtion, en autre pour développer un transport efficace pour développer toutes les régions du Canada. Un TGV-MONORAIL. En obligeant tout le transport des marchandises par rail les infrastructure étant payant et publique, on rentabilise les infrastructures,(une grande boucle qui passe au nord comme au sud du Canada avec des axes transversales nord-sud qui passe par les grandes villes) réduit l'émission de ges. En normalisant tout le parc routier électrique et hybride(électrique et essence) on réduit l'impact et transforme peu a peu de manière efficace.
Changer les normes de constructions pour tout le Canada, des bâtiments a énergie positive et remet dans les infrastructures publiques les surplus. Un système ou vous avez produit x kilowatt, vous avez drit au meme nombre sans frais en retour, vous ne payerez que pour les kilowatt supplémentaires.
Si vous vouliez créer un gouvenrement mondial et ayez déjà réussi a dissoudre la puissance économique de l'Europe.Il faut vous attaquer au Canada. Dou viendra la plus grande résistance? En les faisant se séparer il sera facile de mettre la main sur le tout. Le Québec vit au dessus de ces moyens est loin d'être autonome.
Je suis pour une fédération d'états autonome DANS une fédération forte. Une fédération protectionniste a l'éagrt du marché particulièrment des ressources naturelles. On doit approvisionner le marché intérieur, y transformer les ressources, les consommer et exporter SEULEMENT les surplus. C'est profitable a tout les canadiens.
Les buildergerg compte parmi eux des séparatistes comme Parizeau, Campeau amis très proche de Marois et son mari.
L'union fait la force. Séparer pour régner a qui ça profiterait alors qu'on est faible économiquement?
On doit développer nos ressources non pas avec des cies et des centrales syndicales qui s'entendent pour épuiser les ressources au plus vite et s'en mettre plein les poches pour fermer sur le dos des travailleurs et de la population de régions entières. J'ai déjà donné.
Je suis originaire de Murdochville, il y a plein de ressources mais les centrales syndicales et les cies pour décimer la ville. Ça n'a pas marché totalement et ils veulent y retourner 30ans plus tard sous d'autres noms mais ce sont les mêmes.
Ça fait 30ans qu'on espère y retourner mais pas pour voir la même chose une autre fois.NON MERCI.
Il faut que ce soit un partenariat entre un fond de développement régional, une coopérative de travailleurs (avec des salaire équitable plus une participation aux risques et aux profits) et une cie. On doit changer les r`gles. Les équipements acheté pour exploiter une mines ou une usine de transformation doivent y rester(ne pas être envoyer dans d'autres exploitations). L'entreprise être obligé d'exploiter même si le marché est bas, avec une plus faible production et fournir les entreprises de transformation du Canada, et obligation d'offrir a un prix déterminé au 5ans, au fond de développement régional. qui lui pourra trouver d,autres partenaires pour l'opérer.
La séparation d'un état surendetté, déficitaire qui dépend des services et de la péréquation avec ùne économie dépendante des exportation aux états-unis, c'est claire que ça n'est pas souhaitable. Surtout dans le contaxte de politique et économique mondial. L'Islande en arrache pourtant le pays le plus prospère il n'y a pas si longtemps. Pourquoi? Sa monnaie. Elle veut changer pour le dollard Canadien. On doit changer la façon de payer nos services. On est surtaxé pas a cause de la fédération. Je le sais parce que j'ai vécu 10ans en Ontario. On avait accès aux services de santé plus efficients. Et tout les autres services fédéraux. Mais on payait beaucoup moins d'impôts(plusieurs milliers de dollards par année). Alors l'arguement que c,est la fédération qui coute cher ne tient pas la route. C'est le panier de services mais surtout la façon de les offrir. En chargeant le bas prix a tout le monde ça coute beaucoup plus cher pour offrir le service c'est sur on finance les services des riches.
Les universités services desw universitées sur le territoires sont essentiels. On a près d'un million de population sur la rive-nord dont plusieurs école secondaire privé avec un taux d'éducation élevé chez les parents. Mais devoir faire plus de 2 heures de trajets en transport en commun pour parcourir matin et soir en ayant des campus a 40min de moins de trajet matin et soir ça fait une différence importante dans la journée. Encore faut-il offrir des programmes. L'Offre de service de l'Université de Montréal a Laval est trop restreinte. Malgré que ses profs qui demeure sur l'ile peuvent y accéder sans frais supplémentaires par métro, on a très peu de programme offert. Pour avoir fait du développement des affaires. Si on veut des clients il faut offrir du service pour répondre aux besoins. La clientèle est mieux déservie s'il n'y a pas d'exclusivité du territoire. Ce genre de demande ne vient pas des étudiants c'est contre leur intérêt ça vient d'une université qui au lieu de donner du service pour répondre aux besoins essaie d'avoir l'exclusivité et empêcher la population a avoir les services qu'elle mérite. Pour un bassin de population bien inférieur dans la région Ottawa-Gatineau on a 4 universités. Et ils fonctionnent. En faite il devrait même y avoir une université McGill à Blainville pour déservir les Laurentides. On a un pôle universitaire mais ils n'ont pas compris qu'on a une population avoisinante supérieure a celle de la ville de Québec. L'Université McGill a une culture différente. Elle va chercher du financement privé beaucoup plus de sorte que les étudiants on davantage accès a des postes de recherche et des programmes coops. Ce qui réduit l'endettement des étudiants à leur choix bien sur. Ceux qui prétendent que c'est changer le rôle des universités sont dans l'abstraction complète du rôle de l'université dans la société. Ils sont d'accord que l'université contribue à la réflexion de l'évolution du social, du politique, de l'étique en mettant a contribution les résultats de la recherche universitaires mais sont contre la même chose quand il sagit de sciences santé, inégénérie, technologies etc.
On doit changer le financement des services et faire payer ce qu'ils valent a ceux qui en ont les moyens et subventionner selon les revenus directement. Miser sur le développement de coopératives dans tout les domaines. Conditions de travail plus réalistes et fait un meilleure partage de la richesse en étant directement tributaire des résultats.
Au lieu de se faire payer des redevences les états devraient se faire donner un pourcentage des ressources brutes exploitées et les vendre a bas prix aux entreprises a partenariat multiple ou coopéraives pour qu'ils les transforment ici. L'effet multiplicateur de richesse. Et investir dans la recherche pour le remplacement de ses ressources pour assurer que les entreprises pourront faire face aux défits de demain.
Une fédération d'états plus autonomes mais interelié en s'approvisionnant et en incitant via des crédit d'impôts l'achat de produits d'ici.
Le développement économique et social passe par les transports efficace sur tout le territoire. Pour faciliter l'accessibilité de la main d'oeuvre et éliminer les disparités régionales en permettant aux gens des régions d,avoir accès a des services d'éducations de santé de logement peu importe ou on demeure sur le territoire. Pour rendre l,accès a des logements de qualité et diminuer l'augmentation des propriétés (qui finissent par rendre inabordable le paiement du compte de taxe), on doit développer des coopératives régionales d'habitation. En investissant dans l'acquisition de propriétéé existantes et de construction d'immobilier on peut ainsi rendre accessible tout type de logements a des familles, des retraités, des travailleurs, selon leur besoins et leurs revenus. Ce n'est pas comme des HLM, cest bâtiments sont s'autofinances. En ayant du financement sur le long terme et en réinvestissant les profits dans l'entretien et le développement du parc immobilier.
La Colombie Britanique et l'Ontario misent sur le développement de coopératives. La coopération semble être la formule la plus efficiente en développement économique et sociale. Contrairement a ce qu'on essaie de faire croire l'évolution de la société canandienne avec plus de 50% de la population totale immigrée en moins de 50ans. La Comlombie-Britanique, l'Ontario et le Nouveau-Brunswick nous ressemble beaucoup en terme de portrait de société. Il y a parcontre moins de syndicalisation ils ont pris depuis plus longtemps le virage coop. La majorité des entreprises de construction au Canada sont des coopératives. Le marché québécois se prête bien à ça parce que 85% sont des entreprises de moins de 5 employés. La différence était le placement syndical qui imposait le controle de tout les grands ouvrages et s.appropriait ainsi des cotisation sur chaque heure travaillée. Les liens qu'ils entretiennent avec la mafia contribue a augmenter la facture des travaux aussi. Les indignés devraient commencer a s'indigner envers le controle syndical cest ça qui met les états en faillite. C'est facile a voir et a comprendre. En ayant des exigences qui sont irréalistes économiquement comme 7 semaines de vacances plus 3 semaines de congés d'autres sortes pour les traveilleures des cpe comment peut-on arriver a payer de telle conditions et charger 7$ par jour à tout le monde. Il y a vriament des décideurs qui jouent aux riches quand ils se font mettre de la pression des syndicats. Après-moi le déluge, une séparation avec ça?

8

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 9:34 AM le 13.05.2012

Le coopératisme est une des voies que nous pourront emprunter lorsque le ménage sera fait. Mais si nous devons semer quelque chose qui pousse bien en sol alcalin, avec un apport de dolomite, ne nitrates et de potasse, et que l`on vous fournit une terre acide, que l`on vous restreigne en nitrates et potasse et que l`on vous prive totalement de dolomite, qu`est-ce qui pourra bien pousser ? Il faut d`abord faire le ménage et s`assurer de conditions idéales!!!!! R.D.2010

9

Commentaire de André
Laissé à 9:36 AM le 13.05.2012

Une partie de l'histoire et la sagesse du Monde nous viens de la Grece Antique......
RD)'' la Grèce pourrait bien donner le MAUVAIS exemple a l'Italie,l'Espagne,ect.ect.''
Personnellement et selon MON opinion; ''La Grèce pourrait donner le BON exemple comme jadis. A bas l'Euro,le capitaliste. La planète et ses peuples n'en peuvent plus. La FIN de l'Élite, la Paix aux hommes et femmes de bonne volontées. Sa vas faire très mal,mais il faut commencer quelque part. Grèce antique,tres bon départ, on se doit de RE-faire se monde.Comme-vous, je ne jamais été aussi fier de notre jeunesse Québécoises, ils s'éveillent, ''ENFIN''. Vous lire est encore un EXTREME plaisir.

10

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 9:54 AM le 13.05.2012

Comm.9, @ André... Vous avez saisi l`essentiel de mon message et l`exemple de la Grèce est mauvais ou bon selon que vous êtes banquiers ou citoyens... Et merci de votre appréciation... Oui, il y a de quoi être fier de notre «jeunesse» que nous ne soupçonnions pas d`être aussi allumée et engagée!!! On en avait bien besoin et j`espère sincèrement que cette effervescence sera contagieuse, maintenant et pour longtemps!!! R.D.2010

11

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 8:54 PM le 14.05.2012

Si l`Europe fait trembler les marchés, sachez qu`en Europe, les politiciens tremblent aussi.! D`abord M. Sarkozy qui essuie une cuisante défaite au profit du socialiste Hollande puis Mme Merkel qui éponge à son tour un désenchantement avec la remontée des sociaux-démocrates dans une «élection test» pour les législatives de 2013… L`Europe est devenue la nouvelle poudrière à surveiller après les pays du monde arabe. Rien ne va plus, mesdames et messieurs, faites vos jeux! Le monde des banques est désormais devenu un immense bateau duquel la majorité des passagers vont considérer le quitter avant qu`il ne sombre…
Les marchés financiers n`ont qu`à bien se tenir et suivre la danse pas à pas car la valse n`a pas fini de les étourdir! Ce n`est pas «le déclin de l`empire américain», c`est «la chute des imprimeux à billets virtuels» et leur méga-combine «à intérêts composés»………Le raz-le-bol général gagne la planète à petits pas. On peut toujours acheter les élections de l`un ou de l`autre mais on ne peut acheter une populace entière et des surprises sont réservées en contrepartie des plans de l`Élite… Les Rothschild, Rockefeller, Albert frères, Desmarais, Buffet, Gates et autres, n`ont pas fini de se poser des questions! Mais qu`avons-nous fait ? Alors qu`en fait, la question est toute simple : «Qu`avons-nous omis de faire ?»

Un simple partage fairplay aurait sans doute fait l`affaire… Mais non ! Il leur fallait le gâteau entier, les miettes et le glaçage… Et ils s`étonnent qu`il y ait une «exaspération généralisée» !!! Mais franchement, il serait temps que ces «demi-dieux autoproclamés» redescendent sur terre et se rendent compte du gâchis qu`ils sont en voie de causer à l`échelle planétaire… Car si cela leur a échappé, ça n`échappe plus à l`œil avisé et aux poches asséchées des opposants des régimes en place depuis trop longtemps. Les politiques avec une austérité pour payer les banques trop gourmandes, ça ne passe plus et tant mieux! Ce qui est maintenant à la mode, c`est d`envoyer promener les banquiers avec une jolie petite faillite et un gros «NON» pour le retour des crédits pour avoir accès aux marchés financiers internationaux. Une grande leçon d`humilité pour l`un et l`autre car ni les banques ni les pays n`en sortent complètement gagnants. Les banques essuieront des pertes et les pays feront face à d`énormes défis de restructuration économique. Mais selon moi, c`est la seule façon de briser le cercle vicieux dans lequel l`Élite nous avait engagés…… R.D.2010

12

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 10:50 PM le 14.05.2012

Il n'a donc aucun crédibilité pas plus pour l'affaire Tucotte. Qu'on refasse le procès de Turcotte.
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/justice-et-faits-divers/201103/04/01-4376363-le-psychiatre-louis-morissette-acquitte.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4386476_article_POS1

13

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 7:59 AM le 15.05.2012

Comm.12, il y a erreur sur le blogue... Ici, les sujets sont en lien avec l`économie et un thème hebdomadaire... De grâce, réservez les faits divers pour des endroits plus appropriés...Merci, R.D.2010

14

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 12:15 PM le 15.05.2012

Turcotte a AUCUN RAP icitte !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ni AUCUN RAP avec le sujet de la semaine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!1

Il y a des gens qui ne comprendront jamais rien même si le ciel leur tomberait syr la tête ! Hein... de queçé ???

15

Commentaire de Rustik
Laissé à 3:42 PM le 16.05.2012

Dans le texte de cette semaine on parle des États... en particulier, les états européens qui font trembler les marchés financiers.

Frédéric Bastiat offre un texte coloré, humoristique, caustique, sur la définition d'un état. Il dit par exemple, que l'état "doit répondre aux besoins des gens", mais que "les gens ne veulent pas donner d'argent à l'état pour que celle-ci ait les moyens de ses besoins".

Il en donne la définition suivante:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde.

Le texte en entier se trouve à:
http://bastiat.org/fr/l_Etat.html

16

Commentaire de Rustik
Laissé à 3:45 PM le 16.05.2012

À noter, le texte si criant d'actualité que je propose dans mon message précédant, a été écrit en 1848...

17

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 10:16 PM le 16.05.2012

Fixer les taux d'intérêts. Faire un fond international de développement de coopérative. Encourager la protection du march.é intérieur en exportant uniquement les surplus. Il ny a aucune raison quon achete le petro dailleurs quand il y en a au Canada. Idem pour l'électrivcité avant dexporter de l,électricité aux états-unis on doit approvisionner le canada. Donc changer les normes de construction pour des batiment a éenrgie positive. Vendre les surplus de chaque batiment par le réseau hydro-québec au québec et ailleurs au Canada. Miser sur le développement de tgv-monorail et les tour agricole, d'aquaculture et de serre. En islande ils sont presuqautosuffisant en alimentaire a cause de serres géothermique. Changer les normes du parc routier pour hybride(éelctrique et petrol) et électrique. Donc on utilise l'énergie propre et complete quand au besoin. On réduit la consommation tout en utilisant nos ressources. Développer les coopérativement régionales d'habitation en achetant des batiement résidentiels de différent types pour fournir du logement abordable et controler laugmentation des prix de l'immobilier. Toutes ces propirété vont cesser de faire rouler le marché et ralentir la hausse qui met une pression inutile aux gens agés par exemple qui deviennet incapable de payer leurs taxes municipales a cause de laugmentation de la valeur de leur propriété meme si elle est sans hypoth`que. Le fait que ces batiments soient acheté et transformé en coop on pourra améliorer la qualité de lentretien. Au lieu de propriétés laissé a labandon par des propriétaires négligent ou tout simplement qui nont plus les moyens de les assumer a cause de laugmentation des taxes. Développer lautonomie alimentaire des régions et les entreprises de tranformation en ayant des partenariat coop travail, fond dev regional et cie le gouvernement peut demander un pourcentage des produits exploité au lieu de redevendes pour les faire tranformer par des entreprises dici et peut etre exiger quune parti des produis pour quils soient tranformés ici. Limiter les exportations. Changer les normes environnemeentale. Faire en sorte que la valeur des produit ne soit pas en temre doffre et de demande du marché mais bine des quantités disponible sur la planete, de leur caractere renouvelable ou non et de leur caractere de recyclage. Autrement dit faire des téléphone intelligent a bas prix avec des terres rares qui sont non renouvelable ou des armoires de mélamines a plus bas prix quen bois alors que la mélamine elle nest pas recyclable. Il faut changer ça.

18

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 7:43 AM le 17.05.2012

Il faut enlever le pouvoir des syndicats de s'ingérer dans l'administration des états. Il est là comme au québec le noeud du problème.Pas de surprise toujours le bras de fer avec le gouvernement.La coalition opposée a la tarification et a la privatisation des services publics est internationale et fait la casse dans tous les pys syndiqués.
Remercier l'individualisme, l'intimidation et la violence parce qu'elle est là la différence entre les étudiants de Montréal et ceux du ROQ(rest of quebec). Les taux de participation aux votes sont très bas. Et bien sur si les étudiants allaient voter le boycott ne remporterait pas.
La grogne a un seul objectif élire les péquisses pour revenir en arrière sur le placement syndical.
Les étudiants intelligent??? Pas temps que ça en ville puisqu'ils ne réalisent pas que la dictature des syndicats est anti-démocratique.
Ils doivent cesser toutes manifestations de violence et blocage des accès. Ils ont la chance d'avoir des canaux de communication ouverts avec le gouvernement et de pouvoir y influencer la suite des choses. Mais en agissant de manière a menacer la paix sociale, ils briment les conditions pour faire avancer leur cause. Mais font exactement ce que les syndicats veulent. IL n'Y en aura pas d'élection. On ne reviendra pas en arrière avec le placement syndical. Allez rotez du vieux sur maintenant.

19

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 1:48 PM le 17.05.2012

Quand on laisse les syndicats mener comme dans les pays socialistes de l,Europe les universitées publiques sont sous financées mais les riches eux nont pas de rpoblèmes ils vont aux universitées privées.
Quand je vois comment la Marois est enragée je suis sure quon est sur la bonne voie.Ses syndicats se feront mettre au pas grace a la loi spéciale. Il n'y AURA PAS d'élection et la CASSE est terminée. En prison les criminels.
Ceux qui sont de bonne foi vont discuter avbec le gouvernement. Ça n'est pas ce qu,elle pronait? Un genre de moratoire de suspention de la grogne et la discussion intelligente? NON elle ne veut pas que ça se règle. ELLE veut des élections et entretenir la grogne grace au concours des syndicats. Rotez du vieux sur avec Arsenault et Acurso et d'autres tinammis de la power corp. on est en voie de résolution malgré la votre tentative de renverser le gouvernement.

20

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 6:44 PM le 17.05.2012

Le problème de fond sera TOUJOURS un problème d'ARGENT !!

Pourquoi les gouvernements du monde ne reprennent-ils pas leur POUVOIR qu'ils ont donné aux banques, c'est à dire celui de CRÉER de l'argent ????

Les banques créent l'argent à partir de RIEN !!!!!!!!!!!!! Et bien sur, les banques nous prêtent cet argent avec des INTÉRÊTS !!!!!!

La question ultime à se poser c'est POURQUOI notre gouvernement ne reprend-il pas ce pouvoir et ce PRIVILÈGE qui lui est acquis de droit, pour CRÉER sa propre monnaie LIBRE DE TOUTES DETTES D'INTÉRÊTS qui servirait à financer toute la structure du pays, des provinces et des villes ?????

Les taxes que nous payons et les impôts que nous payons ne servent qu'à rembourser LES INTÉRÊTS SUR LES PRÊTS, et ensuite le capital emprunté aux banques et aux autres prêteurs qui ne cherche qu'à faire du gain grâce aux intérêts.

Or donc, si les PRIVÉS le font !!!!!!!!!!!!!!!!.... Pourquoi en tant que société, nos gouvernements ne le feraient-ils pas pour nous aussi ?????

Il n'en tient qu'à nous de foutre tous les banquiers dehors à grand coup de pieds au cul !!!!!

Vous devez réaliser que la vérité du moment est que pour qu'il y ait une CROISSANCE ÉCONOMIQUE, il faut absolument un endettement !!! Tout projet et toute ''croissance'' ne se fait que lorsqu'un PRÊT est établi à la base !!!!! Et cela signifie qu'à la fin de chaque projet, il y a une dette.... celle des intérêts à rembourser !!!! Et cette façon de faire est celle des banquiers.

Car à la fin, même si l'intérêt que vous rembourser à votre gouvernement, qui à son tour rembourse des intérêts sur les obligations de citoyens ''prêteurs'', ces citoyens devront rembourser des intérêts sur leur prêts auto (par exemple)... à la banque ! Même chose pour les concessionnaires-auto, les entreprises, les commerçants, etc, etc... TOUT, absolument TOUT va aboutir dans les coffres du BANQUIER !!!!!!!

C'est certain car TOUT part de là !!!!!! Evidemment il y aura quelques millionnaires et milliardaires et d'autre élites qui vont tirer leur épingle du jeu (capitaliste), mais la plupart des gens de la planète (comme nous) se font escroquer par les maudits Banksters Internationaux de l'Empire Rothschield !

21

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 6:50 PM le 17.05.2012

Et la Caisse Populaire des crétins ne fait PAS exception à la règle. Ce sont des banques "masquées''.

Mère-Grand, comme vous avez une grand yeule .... C'est pour mieux te siphonner mon enfant !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité

Liens et outils

  • Mon portefeuille
  • Les fonds
  • Symbole Marché  

    Rechercher le symbole d'une entreprise