sympatico-finances

« Le système d’éducation vu autrement | Accueil | Encore une fois, l’Europe fait trembler les marchés financiers »

Le choix de la politique économique des pays est porteur de lourdes conséquences

L’Allemagne et l’Espagne : Deux modèles économiques  opposés, l’un résiste et l’autre s’effondre.
Quelles leçons tirer sur les raisons du succès et de l’échec?

Après une forte croissance durant les années 80, l’économie Allemande a payé très cher sa fusion avec l’ancienne RDA (L’Allemagne de l’Est). Depuis, sa politique visait une économie d’exportation de produits à forte valeur ajoutée, des salaires compétitifs et souvent à la baisse, une saine collaboration entre syndicats, employeurs et gouvernement. Aujourd’hui, l’Allemagne se démarque avec un taux de chômage de 6.8% et les travailleurs ont eu la plus forte augmentation de salaires depuis la réunification des deux Allemagnes de 1990. L’Allemagne dicte sa conduite aux autres pays de la zone euro, depuis un an.

L’Espagne, tout comme le Portugal et la Grèce, a connu une forte croissance économique depuis une décennie, mais son modèle économique basé sur la construction immobilière, le tourisme, la consommation et une rigidité au niveau du travail a conduit à un lamentable échec l. Le taux de chômage est aujourd’hui de 24%, de 50% chez les jeunes et l’économie est entrée en récession. Le monde entier s’inquiète des faibles solutions pour sortir l’Espagne de la crise. Des changements structuraux majeurs sont en cours dans ce pays où une génération complète sera sacrifiée.

Quelles leçons retentir pour une saine politique économique?

Les modèles européens sont différents du modèle anglo-saxon, et donc plus près du modèle québécois.

Il y a certains principes à retenir:
• Une région économique  ne peut pas vivre longtemps au dessus des ses moyens. Les exportations doivent dépasser les importations. Une culture économique basée sur l’innovation et une forte valeur ajoutée doit être favorisée.
• La main d’œuvre doit être flexible. La conciliation entre gouvernement et syndicats, groupes de pression et entreprises privées devrait être adéquate.  Ce qui semble plus difficile dans certains pays.
• Mieux vaut le sacrifice économique à plus court terme pour mieux s’en sortir à long terme ?

Qu’en pensez-vous ?

AVIS:  
Pour maintenir une bonne qualité d’échange, tout commentaire contenant des propos hors sujet, de la publicité, des injures, de la diffamation ou des attaques personnelles contre les commentateurs ou l'auteur risque d’être supprimé.

William André Nadeau
Gestionnaire de portefeuille
www.orientationfinance.com

Commentaires (11)

1

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 5:42 PM le 04.05.2012

''Les exportations doivent dépasser les importations.''

100% d'accord !!

Mais il y a + que cela !!!! Ce n'est PAS la seule solution, ni la meilleure solution.

Voilà une des raisons pour laquelle je crois que les gens se font berner par les ''gestionnaires''. Il faut savoir que la mondialisation est le gagne-pain de Nadeau ! Son but est d'amener les gens à investir ''globalement''. Et cela ne peut se faire sans ''promouvoir'' et privilégier l'exportation des pays entre eux.

Nadeau est complètement encarcanné dans la doctrine de la Mondialisation.

C'est pas parce que l'Allemagne et la chine qui ont une poliique d'exportation faisant d'eux les meneurs mondiaux , que cela EST NÉCÉSSAIREMENT un modèle à suivre pour tous les autres !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par contre, un pays qui peut survivre à toutes les crises et qui sera de tous temps prospère, c'est un pays qui fait travailler 100% de son monde, et qui consomme les produits qu'il fabrique !!! C'est ça le gros bon sens !! Et pourtant, Nadeau n'en a pas fait mention.

Nous sommes un des pays les + choyé au niveaux des ressources, des matières premières et de l'agriculture. Pourquoi se mettre sous le joug de la concurrence ??????? Fabriquons nos produits pour nous, ici, et consommons ce que nous fabriquons ici !! Exportons que nos SURPLUS !!!! Et n'importons que ce qui nous manquent !!!! Et laisser les Nadeau du monde vous dire que l'herbe est + verte sur le voisin... son job dépend de ça justement . Ce sont des vendus à la Mondialisation !

2

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 12:35 PM le 05.05.2012

Lorsqu'on importe du poulet des USA malgré qu'on en produit ici, je trouve cela dégueulasse.

Lorsqu'on exporte notre bois d'oeuvre pour des peanuts aux USA, je trouve cela dégueulasse !

Lorsqu'on vend des semences animales et végétales aux chinois, je trouve cela dégueulasse ! Bientôt on va leur vendre NOS semences pour produire du sirop d'érable et on va retrouver le produit sur nos tablettes de marché d'alimentation... à meilleur prix ! Dégueulasse !!!!!!!!

Lorsque Dutalier ou d'autres fabriquants des meubles doivent faire concurrence aux chinois sur NOTRE marché québécois, je trouve cela dégueulasse !

Vous rendez-vous compte que notre gouvernement est responsable des pertes d'emplois causées par la ''saine politique économique'' dont parle Nadeau ?!?!?? Et personne ne dit rien à cela. C'est ''normal''. C'est de même que ''ça marche". Voilà un bel exemple de crétinisme collectif !

C'est de cette façon qu'un pays s'appauvrit ! L'exemple à suivre n'est PAS de produire d'avantage pour exporter, mais bien de produire pour consommer ce que nous produisons !! C'est le gros bon sens et la pure logique !

Et si quelqu'un vous répète que ça ne fonctionne pas comme cela en économie, c'est tout simplement que le ''saint'' modèle économique mondial est pourri jusqu'à la moelle !! Se peut-il qu'après cela on se demande encore pourquoi on est encore et toujours et de plus en plus dans le trou ?????

Dites-vous bien ceci mes amis:
L'argent que vous sauvez à la caisse pour un produit d'importation, vous devrez le redonner à l'impôt... avec les intérêts qui s'y rattachent bien sur !!! Ce ne seront PAS les chinois, ni les pays émergeants, ni les USA, ni les Allemands, etc. QUI VONT REMPLIR LES COFFRES DE L'ASSURANCE CHÔMAGE ET CEUX DU B.S. !!! C'est la portion que vous aurez sauvé (plus ou moins) sur l'achat d'un produit importé ! Sauf que celui qui aura perdu son emploi, et l'usine qui aura fermé à cause de la ''saine'' concurrence... sont la conséquence directe de cet achat à rabais !

Alors, dites-moi ... POURQUOI monsieur Nadeau n'a t-il PAS retenu cette leçon
pour une ''saine'' politique économique ? Poser la question c'est y répondre.

3

Commentaire de André
Laissé à 7:53 AM le 07.05.2012

''FREE-Trade/Echange-GRATUITE........Le Canada IMPORTE ceux qui sont dans la misere/merde dans leur propre pays. Le Canada EXPORTE les milliards $$$$$ de ses ressources naturelles (long-terme) vers ses autres pays. A tres court terme il deviens et deviendras MONDIALEMENT le pays du B.S ,du CHOMAGE, en sois; le meuilleur pays où il fais bon (se faire) vivre.Enfin, la mondialisation à nos portes. MERDE!

4

Commentaire de Rustik
Laissé à 1:26 PM le 07.05.2012

Plusieurs questions cette semaine :
-Le modèle Allemand.
-Il faut plus exporter qu’importer.
-Doit-on sacrifier à court termes pour réussir à long termes.

Le modèle allemand… et les importations exportations

L’Allemagne reçoit une immigration des « pays de l’Est », et n’a pas de salaire minimum réel dans certaines industries. Facile d’augmenter les salaires dans un tel contexte. L’Allemagne a donc un salaire moyen inférieur à « ses compétiteurs » de la zone euro, sa productivité moyenne par tête de pipe est inférieure à celle de la France, mais ayant la même monnaie que ses compétiteurs, ne peut pas voir sa devise dévaluée pour compenser. L’Allemagne arrive donc à exporter énormément! Et profite d'entrées d'argent d'une grande valeur!!!

Ce modèle n’est donc pas copiable « at large » en Europe. L’Allemagne profite de l’Europe… elle ne finance pas « la tentative de sauvetage » et la reprise européenne que par bon cœur, mais parce que la situation européenne sert son modèle!

De toute manière, sur l’ensemble de la planète : exportation = importation. Et comme le dit Mario, avec des frontières ouvertes, si un pays a un excédent, un autre doit avoir un déficit. C'est le principe des vases communiquants.

Le modèle Allemand est intéressant, mais difficilement utilisable tel quel par les autres pays européen.


5

Commentaire de Rustik
Laissé à 1:28 PM le 07.05.2012

Sacrifier le court termes pour améliorer le long termes.

En 1990-1994, les finissants universitaires ne se plaçaient plus. On a alors parlé d’une génération sacrifiée (ex : actuariat, taux de placement qui oscille entre 95% et 98%, c’est retrouvé pratiquement à 15% en 1992…).

Il y a 2-3 ans, j’ai discuté avec une des personnes qui a travaillé avec le gouvernement pour instaurer les bulletins en lettres (un prof dans une université montréalaise, qui a accepter de prendre un 15 minutes pour parler), avec les idées qui sous-tendent cette modification (je voulais savoir de « que cé » le pourquoi d’avoir fait ça). Je ne parlerai pas ici des motifs, ni des détails de ses réponses, mais je vais citer une phrase en relation avec le sujet de cette semaine : « Si on doit sacrifier une génération pour arriver avec un meilleur niveau d’enseignement, on doit le faire ».

Les expériences que j’ai vu me montre que le sacrifice générationnel semble une politique acceptée pour permettre aux autres générations de mieux prospérer.

Est-ce la meilleure solution? Je ne crois pas, une meilleure gestion en continue permettrait de ne sacrifier personne, de ne pas avoir à trainer le poids des sacrifiés (statistiquement, ils vont coûter des frais supplémentaires à l’état leur vie durant les sacrifiés), et d’améliorer l’économie en continu. Mais chaque être humain désire plus, pour lui, au moment présent (moi y compris… c’est donc dur d’aller contre la nature humaine).

6

Commentaire de Mister G
Laissé à 8:50 PM le 07.05.2012

Les taux d'intérets n'ont jamais été aussi bas et aussi longtemps, tout pour favoriser la consommation, et pourtant rien n'y fait.

Chez Brault et Martineau, on avance meme que les récents insucces de l'entreprise se résulte au faible pouvoir d'achat des gens, et hahahahahaha... celle-la est bonne : la hausse de 1% de la taxe provinciale.
J'espere seulement que dans cet énoncé, ils n'essaient pas de nous faire brailler.
L'entreprise vend du stock de la Chine, et savait parfaitement ce qui arriverait un jour ou l'autre. Je doute fort que ce soit de pures innocents qui gerent la bizzness :/

Quand on r'garde ca, ca ressemble drolement a une course au ''Capital au max'', pour le temps qui reste. Pas de place pour les ames sensibles, seul le montant accumulé a la fin du jeu compte.

Et personne n'applique aucune loi pour changer les regles dans ce jeu de chacals.

Il ne faut pas nécessairement etre intelligent pour réussir en affaire, en fait, les plus parfaits des trous d'culs réussissent meme a merveille de nos jours.

7

Commentaire de lagentefeminine
Laissé à 1:44 PM le 08.05.2012

Le problème de la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, le Québec s'appelle SYNDICAT et MAUVAISE DETTE. Se payer des services a crédits c,est le mur.
Il faut que les citoyens se responsabilise a commencer par leur travail. Des COOPs de travailleurs partenaires de fond de développement régional, fond de génération, gouvernement et entreprise privé est une solution viable de faire du développement durable. Les parts des fond de développement, du fond de génération et du gouvernement devrait être en une part des ressources naturelles et ils vont développer des entreprises de transformation. Les coops de travailleurs eux auront des revenus équitables plus une part des profits a leur choix en argent ou une partie de leur part en ressources pour les investir dans le développement de d'autres entrepries de transformation pour diversifier l,économie de la régions. Toutes les entreprises développées a partir du fond fr développement régional investiront une partie de leur profits en retour dans le fond de diversification régional. L'avenir est dans la prise en charge individuelle et l'effort de chacun dans le développement d'entreprises responsables et de prestations de services de l'état en faisant assumer a tout ceux qui en ont les moyens leurs pleines facture et en subventionnant en proportion de leur revenus ceux qui n'ont pas les moyens.

8

Commentaire de Mario Bros.
Laissé à 12:26 PM le 09.05.2012

''Le problème de la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, le Québec s'appelle SYNDICAT et MAUVAISE DETTE''

Je suis complètement en désacord avec cette affirmation.

Ce ne sont PAS les syndicats qui mènent un pays ! C'est l'Élite !!! Et les syndicats servent l'Élite d'une certaine façon, en laissant roire aux gens que le chaos viennent des syndicats. Ce qui est totalement farfelue. Les syndicats ne sont que des ''instruments'' parmi tant d'autres, dont l'Élite en agitent les ficelles.

L'expression ''MAUVAISE DETTE'' ne veut ABSOLUEMENT rien dire dans le commentaire # 7. C'est trop GÉNÉRAL !!!

Tant et aussi longtemps que les citoyens du globe fonctionneront selon le modèle des Banquiers Internationnaux... c'est à dire selon la notion des INTÉRÊTS, il n'y aura JAMAIS de BONNE DETTES !!!!

Les + GRANDS et + GROS créanciers de la planète sont des BANQUIERS !!!! Je ne m'explique pas encore pourquoi il y a des gens qui persistent à nier ce FAIT.

9

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 1:17 AM le 11.05.2012

Il y a des jeunes et de moins jeunes étudiants dans la rue tous les jours depuis maintenant plus de 84 jours de suite. La «majorité» des professeurs de CEGEP et d`universités les supportent totalement. Des gens de leur entourage, famille et amis les accompagnent à l`occasion lors de manifestations plus «familiales». Au plus fort du «mouvement étudiant», il y avait 350 000 jeunes [soit la moitié de la force étudiante supérieure au Québec] qui avaient quittés temporairement les bancs d`école pour protester. Protester contre la hausse, certes, mais protester de plus en plus contre des iniquités sociales que notre système «politico-économique» entretient et engraisse allègrement.
Les «jeunes», cette génération montante que l`on croyait «gâtée» et «collée à son ordinateur», se mobilise, se sensibilise, se politise et passe à l`action. Ne vous en déplaises, ils sont en train de nous donner une sérieuse leçon de «conscientisation politico-sociale» et ma foi, il était grand temps que quelqu`un le fasse! Nos politiciens nous ont endormis, nous les «plus vieux», avec leur «blabla» politiquement correct de la «bonne et juste manière» de diriger la province, le pays et leurs finances. Certains d`entre nous se sont réveillés avant d`autres et le décrient sur la place publique mais comme nous étions minoritaires, ça passait presque inaperçu ou encore, on nous considérait comme des hurluberlus du genre «protestataires de salon un peu trop originaux» !
Certain(e)s d`entre nous demeurent encore trop engourdi(e)s par l`endoctrinement des vieux partis politiques usuels et continuent à «dormir au gaz» avec les vieux clichés que les vieux politiciens nous ont toujours servis, à savoir «brandir les spectres de peurs» des méchants syndicats, des mauvais partis de gauche, des protestataires gâtés, des gourmands sociaux éternellement insatisfaits, des «encaisseux de chèques paresseux et sans travail», bref tout y passe! Ouuuuuuh!!! Le vieux truc des épouvantails de l`Halloween. Et bien, mesdames et messieurs, nos jeunes nous démontrent avec éclat et brio [et malheureusement, avec des incidents de parcours inévitables lorsqu`il y a affrontement] qu`eux ne croient plus au «Bonhomme Sept-Heures» ni au «Croque-Mitaine»!!! Ils ont plutôt vu et compris «QUI» se servait allègrement dans la caisse et ne veut rien partager si ce n`est «les miettes» qu`on leur aura sournoisement préalablement prélevées sur leurs propres revenus!!!
Je suis d`accord avec le titre de l`auteur, cette semaine , mais pas pour les mêmes raisons que lui ! Pour ceux qui ne l`auraient pas encore remarqué, le mouvement du «printemps québécois» fait jaser de par le monde et de bien meilleure manière qu`on pourrait le croire! D`abord surpris et déroutés par cette énergie déferlante dans un coin du monde reconnu pour son pacifisme et sa qualité de vie peinarde, les terriens «Hors Canada» sont de plus en plus attentifs et émerveillés par les efforts fournis par notre jeunesse pour «dénoncer» un système économique pourri jusqu`à la moelle! En Grèce, on se suicide! En Italie, on proteste ou on s`arrange «à l`l`italienne» pour régler une partie des problèmes au quotidien ! En Russie, on réprime car la Douma et ses bonzes sont encore toute puissants mais deviennent de plus en plus «chambranlants» ! En France, on vient d`élire un président de gauche pour la première fois depuis 17 ans! En Allemagne, Madame Merkel maugrée car son système financier et les accords «type Sarkozy» ont trop de sable dans les engrenages ! Au Québec, une nouvelle «révolution tranquille» prend forme et racine…Magnifique cette saison qu`est le printemps!
Bref, un «Jet Stream», un «El Nino», un «courant de haut niveau» commence à souffler sur ce monde avide «des grands argentiers» et ça leur fait peur ! Leurs petits larbins politiques n`arrivent pas à comprendre d`où vient cette énergie nouvelle et surtout, comment la gérer car elle fait boule de neige et commence à avoir un «effet bœuf» ! Il y a donc un phénomène que personne, je dis bien «personne», ne contrôle…et c`est L`ÉVOLUTION !!!!!! Et j`avoue candidement que, personnellement, «évolution» et «espoir» sont deux mots qui font bon ménage, dans mon livre à moi ! Notre jeunesse nous l`offre «sur un plateau d`argent», cet « ESPOIR », cette «ÉVOLUTION», et je les soupçonne d`une grande ingéniosité pour nous trouver de nouvelles façons de voir et de faire les choses, et c`est tant mieux!
Alors moi, je crois que nous devrions les encourager plutôt que les dénigrer car ils sont peut-être notre «planche de salut» ainsi que celle de notre plus jeune génération qui les suivra! La jeunesse a l`énergie et peut-être l`insouciance pour combattre la peur! Avons-nous au moins la sagesse de reconnaître que nous sommes paralysés depuis longtemps par celle-ci et qu`il serait grand temps d`y remédier!!! R.D. 2010

10

Commentaire de Rustik
Laissé à 2:26 PM le 11.05.2012

Le commentaire 9, porte directement sur les impacts des choix politico économique et de ses conséquences.

Il démontre, avec un exemple concret, l'impact que peuvent avoir certains de ces choix.

11

Commentaire de Retraité Déterminé 2010
Laissé à 5:07 PM le 11.05.2012

Pour ceux que ça intéresse, Me Jean-Claude Hébert signe un article fort intéressant (intitulé "La démocratie masquée") dans le Huffington Post de ce jour. Pour les autres qui continuent à faire du copier/coller de leurs commentaires d`un blogue à l`autre, sachez qu`une seule lecture peut suffire, la répétition lasse....R.D.2010

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité

Liens et outils

  • Mon portefeuille
  • Les fonds
  • Symbole Marché  

    Rechercher le symbole d'une entreprise